LOADING

Type to search

Divorce : les enfants s’adaptent à un nouveau quotidien

3 années ago
Share

Le divorce est une période complexe pour les enfants qui sont propulsés dans un nouveau quotidien. Les conséquences peuvent être dramatiques.

Divorce

Divorce

La majorité des couples qui divorcent impliquent un ou plusieurs enfants et parfois les conséquences sont dramatiques. Selon des études, dans la majorité des cas les enfants sont remis à la mère (76 %), 15% ont recourt à la garde alternée. Quand la séparation est déterminée, « le parent gardien » perçoit une pension qui permet l’entretien des enfants, celle-ci est versée par l’autre parent et elle s’élève selon les ressources à environ 150 euros. Il est aussi révélé que 95 % des enfants restent dans le logement initial. L’âge moyen de l’enfant concerné par le divorce est environ de 7 à 9 ans, rare sont les frères et les sœurs qui sont séparés.

Les nouvelles conditions après le divorce des parents

Le divorce a une incidence très importante sur l’évolution de l’enfant pour la suite de sa vie s’il déménage avec « le parent gardien ». L’INSEE a recensé qu’un enfant perdait environ 15 mètres carrés et cette différence est souvent dû aux inégalités de salaires entre hommes et femmes, les « pères gardiens » ont en général des moyens plus aisés. Un enfant sur 5 vit en garde alternée, elle est depuis quelque temps en légère augmentation et elle a doublé de 2003 à 2012. En principe, le fonctionne consiste à une semaine chez la mère et une semaine chez le père, elle est prévue par décision de justice et pour l’intérêt de l’enfant, il faut aussi une proximité géographique des deux logements.

Après le divorce, la garde alternée est privilégiée

Depuis le premier mai 2007, les allocations familiales acceptent la répartition des prestations entre les deux parents. On a pu constater que la garde alternée était plus pratiquée chez les couples aisés. À la majorité, un enfant sur cinq ne voit plus son père. Dans l’étude de ce 4 février, l’INSEE revient sur les enfants de couple divorcés et pour l’année 2009, deux tiers étaient des mineurs et 160 000 enfants étaient concernés par le divorce de leurs parents.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *