LOADING

Type to search

Tags:

Don de gamètes : plus simple et récompensé

2 années ago
Share

Peut-on maîtriser son horloge biologique ? Plusieurs pays offrent le choix et l’opportunité aux femmes et aux hommes de congeler leurs ovocytes ainsi que les spermatozoïdes en vue d’une grossesse programmée dans un futur déterminé. La France, quant à elle n’acceptait pas encore ce genre de pratique, seule la maladie pouvait remettre en cause une révision de cette conservation de gamètes.

Spermatozoïde

Spermatozoïde / Crédit Photo : Wikipédia – Cropbot

Lorsque la fertilité décline et que l’envie d’enfants est toujours aussi forte malgré tout, c’est-à-dire au-delà de 40 ans, il serait facile de devenir parents si cette pratique de congélation était dans les mœurs, une fois la carrière établie, plusieurs personnes pourraient entrouvrir une porte d’espoir alors verrouillée. Les femmes en 2015 voudraient mieux maîtriser leur horloge biologique sans forcément se rendre à l’étranger pour assouvir un besoin d’enfant.

Le don de gamètes devrait être beaucoup plus facile

Selon un document révélé par « Libération », le gouvernement serait enclin à publier un décret qui permettrait aux personnes n’ayant pas eu d’enfants de faire un don de gamètes, il aura fallu quatre années pour que ce décret devienne effectif, il sera bientôt signé par la ministre de la Santé, Marisol Touraine et par le premier ministre, Manuel Valls. Chaque année, plus de 24.000 enfants naissent grâce à une aide médicale, dont 5% par un don d’ovocytes et de spermatozoïdes, en 2011 plus de 2600 couples étaient sur une liste d’attente, souvent lassés, ils se dirigeaient vers l’étranger où tout est plus simple. En 2014, Facebook et Apple deux groupes bien connus n’ont pas hésité à demander aux femmes salariées de retarder leurs grossesses, ils finançaient la congélation de leurs ovocytes.

Un don de gamètes entraînerait une compensation

Le texte qui va être signé dans quelques jours va permettre d’améliorer le nombre de donneuses, le gouvernement a promis de récompenser tous ceux qui donneront leurs gamètes, ils pourront en conserver la moitié en vue d’une PMA. Ce projet de congélation a mis du temps pour qu’il soit enfin devenu réel, il arrive aujourd’hui et il va concerner tous les projets parentaux tardifs. La société évolue, les naissances aussi.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *