LOADING

Type to search

Drogues : grandir avec des parents ouverts limiterait les dégâts chez les jeunes

2 années ago
Share

Les parents qui se posent des questions sur le pourquoi du comment pourraient simplement donner à leurs enfants un environnement plus ouvert où la communication tient une place importante et/ou l’ambiance au quotidien est des plus respectueuse de part et d’autre. Les adolescents qui évolueraient dans une famille où tous ces paramètres seraient réunis, auraient moins de risque de tomber dans tous ces excès que sont ces substances addictives et dangereuses pour leur santé. La parole est de loin la seule façon à adopter pour éviter que les adolescents se réfugient dans les drogues et l’alcool.

Selon une étude Américaine, les parents ouverts et respectueux envers les adolescents auraient plus de chance de les voir grandir sans qu’ils essayent toutes ces drogues nocives et mortelles. Cette étude a été publiée dans la revue «  Drug and Alcohol Dependance Journal », l’équipe de scientifiques de l’université de Californie située aux États-Unis qui a mené cette enquête s’est penchée sur le contrôle parental qui existait entre des parents d’origine latine et leurs enfants, ils se sont concentrés sur ces familles précisément pour mieux comprendre les différences culturelles et savoir si elles avaient un impact sur les résultats selon Pourquoi Docteur.

Les facteurs essentiels pour éviter la consommation de drogues

Cette étude a été mise en place avec l’observation de plus de 674 enfants âgés dans un premier temps de 10 et 11 ans puis de 13 à 14 ans, les chercheurs ont mis en évidence que pour que les adolescents ne soient pas tentés par tous ces paradis artificiels, il fallait une ouverture dans la relation parents/enfants ainsi qu’une bonne communication continue, un respect et une compréhension au quotidien.

Des parents ouverts à la communication représentent la clé

Ces quatre facteurs demeurent essentiels pour construire une famille solide. L’adolescence est souvent le moment où les jeunes s’interrogent et certains se laissent tenter par les drogues, l’alcool comme pour palier à un manque. Les clés et les bonnes sont simples, il faut que les parents s’intéressent très tôt aux passions de leurs enfants, aux activités qu’ils souhaitent entreprendre et le maître mot de tout cela reste et demeure « communication ».

Famille, Pixabay – AdinaVoicu

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *