LOADING

Type to search

Drôme : le corps dans le cercueil n’appartenait pas à la famille

2 années ago
Share

Une veillée funèbre sans le véritable défunt. Les faits se sont déroulés dans le département de la Drôme, lors d’un décès deux sociétés de pompes funèbres se sont occupées du corps du défunt, mais une mauvaise surprise attendait ceux qui étaient présents lors de la veillée, le corps qui se trouvait dans le cercueil n’était pas le bon.

Un cercueil

Un cercueil / Crédit Photo : Pixabay – MrTommy

La famille qui s’apprêtait à rendre un dernier hommage à ce père et ce mari âgé de 46 ans, telle ne fut pas leur étonnement de constater que la personne qui était allongée dans le cercueil n’était pas le défunt, ces faits ont été relatés par France Bleu. Il y a une confusion, mais à quel moment a-t-elle pu se produire ? En plus du chagrin de perdre un être cher, la famille a du faire face à cette méprise, un vrai choc de trouver un étranger à la place de celui que l’on devrait veiller.

Dans la Drôme, la famille constate que le défunt n’est pas le bon

Le défunt avait été confié dans un premier temps à une entreprise de pompes funèbres qui avait procédé aux soins de conservations habituels, mais le frère de la personne décédée aurait demandé à une autre entreprise de prendre le relais, c’est sans doute à ce moment que la confusion a du se produire. Le corps était très abimé, mais son frère n’aurait pas reconnu l’erreur, pensant que les pompes funèbres avait fait son possible pour rendre le défunt présentable, mais le reste de la famille n’ayant pas retrouvé la cicatrice présente sur la jambe du mort a réagi immédiatement et a conclu à une erreur, le mort n’était pas le leur.

La famille du défunt décide de porter plainte

Celle-ci a pu être réparée très vite, la famille reste très choquée de cette malheureuse méprise, le frère en veut au personnel des pompes funèbres qui n’a pas effectué leur travail avec rigueur et sérieux, la famille très éprouvée a décidé de porter l’affaire devant la justice, une plainte a été déposée à la gendarmerie de Loriol-sur-Drôme.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *