Dubaï : un père refuse le sauvetage de sa fille à cause de la religion

A Dubaï, une croyance religieuse a provoqué le décès d’une jeune fille âgée de 20 ans. Cette ville est la plus peuplée des Emirats-Arabes. Un homme, père de famille n’aurait pas accepté que sa fille en détresse dans l’eau soit secourue par des mains étrangères, il craignait qu’elle soit déshonorée et il a préféré la laisser mourir sous ses yeux, elle n’avait que 20 ans.

Dubaï
Dubaï / Crédit Photo : Pixabay – Unsplash

Ce père avait emmené sa petite famille au bord de la plage pour un pique-nique quand soudain, sa fille de vingt ans a appelé au secours. Elle était en train de se noyer, deux sauveteurs présents sur les lieux auraient voulu lui porter secours, mais le père s’y est totalement opposé, car il n’aurait pas accepté que des mains étrangères viennent souiller sa fille. Lui-même « fort et grand » comme a pu le signaler le lieutenant colonel en charge de la brigade de recherches et de sauvetages de la police de Dubaï, il se dit « choqué » de la réaction de ce père de famille, ces faits ont été rapportés par la Tribune de Genève.

A cause de la religion, une jeune fille de 20 ans se noie à Dubaï

Ce qui est dramatique dans cette triste affaire, c’est que cette jeune fille aurait pu être sauvée, car les secours étaient très proches de la victime. La religion a encore empêché l’aide à personne en danger, c’est tout à fait regrettable. Les sauveteurs qui voulaient venir aider cette jeune fille ont déclaré « qu’ils ne pourraient jamais oublier cet incident ». Le père de famille tout à fait conscient des dangers qu’encourait sa propre fille a préféré laisser mourir son enfant plutôt que de la laisser toucher par des étrangers.

A Dubaï, le père a été placé en détention pour avoir empêché le sauvetage

Les minutes qui ont été perdues lors de cet échange musclé ont malheureusement été fatales pour cette jeune fille de 20 ans. Le père de famille a été placé en détention pour avoir entravé le travail des sauveteurs, les autorités compétentes devront maintenant déterminer la responsabilité de ce père.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !