E-cigarette : aux goûts très variés, elle inciterait les jeunes à fumer davantage

l’e-cigarette serait une porte d’entrée qui faciliterait le tabagisme chez les plus jeunes. Elle est considérée comme ludique, aux parfums très innovants, certains enfants pourraient voire en ce vapotage une façon de déculpabiliser l’action de fumer et ainsi en oublier l’effet de dangerosité.

E-cigarette
E-cigarette / Crédit Photo : Pixabay – Horwin

Une étude a été menée sur plusieurs jeunes, 2530 collégiens, tous habitent Los Angeles en Californie et les résultats sont sans équivoque, l’e-cigarette inciterait la jeunesse à franchir le pas. Les participants âgés de quatorze ans quand l’étude a débuté en 2013 n’avaient jamais fumé pour la plupart de cigarettes et parmi eux déjà 222 vapotaient. L’année suivante ceux qui fumaient via l’e-cigarette ont déclaré avoir essayé la cigarette traditionnelle, ce qui représente un pourcentage de 25%, ces résultats pourraient démontrer que le vapotage serait responsable d’initiation au tabagisme. Il faudra sans doute d’autres études de ce genre pour que des conclusions plus pointues soient déterminées avec précision.

Les mineurs négligent la dangerosité de l’e-cigarette

Les chercheurs condamnent les campagnes de publicité qui montrent le vapotage comme un moyen inoffensif de fumer, l’e-cigarette plus ludique dont les parfums toujours plus attractifs attire facilement les jeunes, ils sont tentés par ce mode de fumer tout en pensant que le vapotage n’est pas aussi dangereux pour la santé que la cigarette traditionnelle pleine de nicotine. Les auteurs de cette étude dénoncent également l’absence de réglementation autour de l’e-cigarette et tout particulièrement envers les mineurs.

L’e-cigarette reste dangereuse pour la santé

Un rapport a été publié en avril dernier par les centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et les résultats sont que la cigarette électronique a triplé chez les jeunes Américains en seulement un an. Sa consommation a largement dépassé les produits dits conventionnels. L’AFSSAPS a recommandé en 2011 de ne pas utiliser l’e-cigarette en raison de sa toxicité, le risque de dépendance est présent. La cigarette électronique est sujet à controverse, fumer reste nocif pour la santé et quelque soit le produit utilisé.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !