LOADING

Type to search

Ebola : la Sierra Leone place une centaine de patients en quarantaine

2 années ago
Share

La Sierra Leone est à nouveau confrontée au virus Ebola alors que cette zone de la planète a déjà essuyé de lourdes pertes depuis le début de l’épidémie en 2013. Par mesure de précaution, le placement en quarantaine a été décidé.

Alors que l’OMS avait annoncé la fin de l’épidémie, nombreux sont les internautes à se demander pourquoi le virus Ebola a infecté une nouvelle personne. Il faut se focaliser sur le fonctionnement de cette maladie qui ne ressemble pas à celle enregistrée parfois par les professionnels de la santé. Par exemple, une personne atteinte par la grippe sera malade, mais lorsqu’elle sera guérie, elle ne conservera pas de traces de ce virus.

Des flambées possibles en 2016 à cause d’un virus Ebola résistant

C’est tout le contraire qui se produit avec Ebola et cela explique ainsi la contamination en Sierra Leone. En effet, une personne qui réussit à combattre cette maladie garde pendant plusieurs mois des traces. Ces dernières sont susceptibles même après la guérison de favoriser la rechute du patient. L’OMS a donc spécifié qu’il était envisageable de constater des flambées en 2016 à cause de cette persistance de ce virus. Une nouvelle victime est à déplorer et il s’agit d’une étudiante. Toutes les personnes qui ont pu être en contact ont été placées en quarantaine par mesure de précaution.

Pas de second cas d’Ebola pour l’instant en Sierra Leone

C’est lors d’une conférence de presse qu’Ishmael Tarawally, le responsable du ONS a fait cette déclaration. Le Bureau de la Sécurité nationale a même spécifié que 109 personnes font l’objet de cette quarantaine et parmi elles, 28 comportent un risque assez élevé. Cet isolement semble être nécessaire au vu de la propagation rapide du virus Ebola entre les Hommes et les animaux. Jusqu’à maintenant, les autorités compétentes n’ont pas communiqué sur l’apparition de nouveaux symptômes.

Ebola, Flickr – CDC Global

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *