Accueil / Actualités / Écouter trop fort sa musique, surdité prématurée

Écouter trop fort sa musique, surdité prématurée

La semaine du son aura lieu dans la capitale du 18 janvier au 7 février prochain, c’est l’occasion de rappeler combien le son trop présent peut entraîner des dommages auditifs irréversibles. Les spécialistes tiennent à mettre en évidence que la surdité est un problème majeur chez les jeunes, les casques et autres écouteurs sont à utiliser avec la plus grande précaution. Les problèmes auditifs ne sont plus réservés en 2016 au troisième âge, les jeunes entendent de moins en moins bien.

À l’occasion de la 13e édition du son qui se déroule à Paris, les spécialistes de l’audition sont formels, la musique écoutée trop forte rendrait sourd et la plupart des ORL sont tous d’accord pour dire que les bruits environnants sont pour les oreilles un vrai souci. Toutes les nouvelles technologies sont de plus en plus agressives, les jeunes ont tendance à porter leur casque toute la journée lorsque cela est possible et beaucoup s’endorment avec et malgré la phrase récurrente qu’ils entendent au quotidien « moins fort », les adolescents restent sourds à cette évidence. Selon une enquête IPSOS, 43% des adolescents qui ressentent des troubles auditifs ne font rien pour y remédier, les parents doivent absolument être sensibilisés sur ce problème de société préoccupant.

Des environnements où le son est beaucoup trop élevé

L’étude qui a été réalisée auprès de 1500 personnes, dont 500 parents d’enfants âgés de 0 à 6 ans, 511 enfants de 7 à 12 ans et 502 adolescents de 13 à 19 ans démontrent que les casques, les écouteurs qui sont rivés aux oreilles au moins durant deux heures par jour par les adolescents entraînent des conséquences, 15% des jeunes reconnaissent écouter trop fort la musique via les smartphones, les tablettes, les jeux vidéo, les ordinateurs. Les volumes qui nous entourent sont de plus en plus puissants, dans les salles de cinéma, le son est bien souvent amplifié de façon déraison.

Une semaine entière dédiée au son

L’oreille a besoin de repos, les agressions qu’elle subit au quotidien entraînent des dommages parfois irréversibles, la surdité. Le volume de décibels à respecter est 80 au maximum. Les risques auditifs ne sont pas réservés au troisième âge, bien au contraire. Pour tester son audition, des bornes sont à disposition dans la capitale durant cette semaine du son, mais partout en France des dispositifs existent pour contrôler son audition. Pour garder une oreille en bonne santé, pensez à réduire le volume vous entendrez mieux et plus longtemps

Casque, Pixabay – Unsplash

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !