Accueil / Actualités / Les édulcorants seraient responsables à terme de pertes de mémoire !

Les édulcorants seraient responsables à terme de pertes de mémoire !

De nombreuses études réalisées se contredisent pourtant, ce qui ne permet pas d’affirmer avec certitude leur réel nocivité pour l’organisme. Certains professionnels de santé incriminent l’aspartame d’être potentiellement cancérogène. Une nouvelle enquête met en évidence la toxicité des boissons light contenant des édulcorants, il y aurait une possibilité de développer des AVC, des démences.

Edulcorants

Les édulcorants de synthèse sont accusés d’être néfastes pour la santé

Les chercheurs de l’école de médecine de l’université de Boston aux Etats-Unis se sont penchés sur les édulcorants, ils seraient à long terme responsables de démence comme la maladie d’Alzheimer, d’accident vasculaire cérébral, les sodas classiques sont également concernés. L’analyse a porté sur plus de 5124 participants évalués jusqu’en 2014. Durant le suivi de l’étude, 3% des personnes ont eu un AVC, 5% ont développé une démence. Plus de 97% de la population est concernée si la consommation de boissons édulcorées est quotidienne, une à plusieurs par jour. Selon les auteurs, l’incidence reste faible mais elle est tout de même présente. Les effets des boissons light à long terme agiraient sur la santé cérébrale. Rappelons que le risque d’AVC augmente après 45 ans, que celui de la démence est plus élevé après 60 ans. La meilleure prévention reste une alimentation saine, équilibrée et une activité physique régulière.

Remplacer le sucre par des édulcorants est-elle une alternative plus judicieuse ?

Le sucre est un ingrédient très apprécié dans le monde entier pourtant il est très souvent décrié, accusé de biens des maux, responsable de diabète, d’obésité. Afin de palier à ces désagréments, les individus se tournent vers les édulcorants en espérant que leur santé soit préservée. Dans les pays industrialisés, la consommation de sucre avoisine les 100 grammes par habitant alors qu’elle ne devrait pas dépasser les 50 grammes dans le meilleur des cas pour une alimentation équilibrée. Les accros aux sodas ont bien souvent énormément de mal à se séparer de cette addiction sucrée, rafraîchissante, agréable au goût, c’est pourquoi, lorsqu’ils boivent les sodas version light, ils pensent protéger leur santé sans altérer leur passion. La réalité est peut être différente. Il ne reste qu’une alternative sérieuse pour se préserver des maladies : l’eau.

Edulcorants, Pixabay – moritz320

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Enfant

Perpignan : la crèche municipale envahie par les puces a été traitée et doit rouvrir aujourd’hui

La crèche municipale Hippolyte Desprès, située dans le quartier Saint-Jacques de la ville de Perpignan, …

Réagissez !