Accueil / Actualités / Eléphant : une nouvelle maltraitance animale à des fins touristiques

Eléphant : une nouvelle maltraitance animale à des fins touristiques

Les faits se sont déroulés au Cambodge, une éléphante qui transportait des touristes sur son dos s’est soudainement écroulée vendredi dernier. L’épuisement ainsi que la chaleur ont eu raison de cet animal magnifique qui n’aurait jamais du quitter son milieu naturel.

Le monde découvre trop tard la souffrance d’un éléphant

L’homme en a décidé autrement pour des raisons financières, trop de maltraitances de ce genre se produisent à travers la planète sans que personne ne partage aucune interdiction répressive. Les images de l’éléphante gisant sur le sol ont été relayées massivement sur les réseaux sociaux et de nombreux internautes ont été émus, mais l’auraient-ils été dans ces conditions touristiques ? L’hypocrisie de certaines personnes est souvent plus abjecte que l’ignorance et la brutalité de toutes ces personnes qui martyrisent ces pachydermes à des fins pécuniaires.

Mettre un terme aux promenades sur le dos des éléphants

Le Daily Mail a rapporté les faits : sous un soleil de plomb, cette éléphante de 40 ans transportait des touristes deux par deux depuis plus de 40 minutes sous une chaleur étouffante. Selon l’entreprise qui gère les promenades à dos d’éléphants, sur le site Sambo, cette éléphante serait morte d’une crise cardiaque et la cause invoquée : la chaleur. Une pétition a été lancée via le site Change afin de demander l’arrêt des balades à dos d’éléphants, elle a déjà recueilli plus de 34.000 signatures.

Pour dresser les éléphants, la maltraitance est parfois au rendez-vous

Apprivoiser un éléphant est très compliqué, sa force, son intelligence sont difficilement maîtrisables. L’homme comme à son habitude a parfois recours à la torture pour arriver à ses fins. Dès leur plus jeune âge, les éléphanteaux sont pris en charge par les dresseurs, la capture dans leur milieu naturel est très fréquente bien qu’interdite. Une fois capturés, ils sont domestiqués avec apparemment une maltraitance ignoble, le but : briser l’instinct naturel de l’animal. Ils seraient enchaînés, enfermés, frappés avec des pics à glace là où la peau est la plus fine, électrocutés, affamés et une fois que les éléphants ont peur de l’homme, cet animal majestueux jouera les taxis pour des touristes inconscients du drame et du traitement, dont l’animal, a été l’objet durant des mois.

Il existe d’autres façons pour se distraire, arrêtons de massacrer la faune pour le plaisir d’une évasion exotique. Plus de 50% des éléphants capturés meurent durant le dressage. Cette vie, la voudriez-vous pour votre animal de compagnie ? Si un jour vous rencontrez un éléphant, n’oubliez pas la souffrance qu’il a peut-être vécu au quotidien.

Un éléphant, Pixabay – seth0s

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !