LOADING

Type to search

Enfant noyé dans une piscine en Dordogne : l’aspiration aurait été trop forte

2 années ago
Share

Un enfant de 11 ans s’est noyé en Dordogne dans une piscine municipale. Après être resté bloqué la tête sous l’eau, il est mort quelques heures plus tard. Le système d’évacuation serait responsable.

Piscine

Piscine / Crédit Photo : Pixabay – Susie

En Dordogne, un jeune enfant âgé seulement de 11 ans a perdu la vie alors qu’il était dans le petit bassin d’une piscine municipale située en Dordogne. Les sauveteurs ainsi que les secours ont fait preuve d’une grande détermination pour réussir à sauver l’enfant en vain. La rédaction de Sixactualités a pu obtenir quelques déclarations auprès de Lapoux Jean-Michel de la fédération des maîtres nageurs sauveteurs. Il s’est rendu sur place le 1er août 2015 à Terrasson pour rencontrer les personnes principales.

L’aspiration aurait été trop forte entraîne la disparition du couvercle

Les forces de l’ordre ont mis en place des scellés, il n’a donc pas pu pénétrer dans la piscine. Il a toutefois précisé qu’il y avait une aspiration « excessivement forte au point que des adultes n’ont pas pu dégager la jambe de l’enfant avant 40 minutes ». Les pompes avaient été changées, mais ce ne serait pas le cas des tuyaux. Plusieurs problèmes seraient ainsi envisagés au niveau de l’installation, ce qui aurait ainsi provoqué une forte aspiration beaucoup trop forte. Cette dernière aurait donc eu la capacité de casser « le couvercle de la bonde qui n’était pas une grille en fer ».

L’enfant de 11 ans s’est noyé en Dordogne malgré les efforts des secours

Par conséquent, le couvercle aurait pu être aspiré dans les tuyaux et c’est pour cette raison qu’elle n’a pas été encore retrouvée par les enquêteurs. Selon Sud-Ouest, le maître nageur a essayé de sauver le petit garçon en utilisant un stylo. À l’aide de ce dernier, il le transformait en tuba et lui permettait ainsi de respirer, mais l’enfant est resté longtemps la tête sous l’eau.

2 Comments

  1. LAPOUX 2 août 2015

    Le système « d’évacuation » et non pas « d’évaporation ».
    JML

    Répondre
  2. dan 2 août 2015

    Ce problème devrais engager dans les équipements de sécurité la détention obligatoire d’ un système de respiration autonome similaire a du matériel de plongé ou plus précisément adapté a ce type d’accident.

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *