Accueil / Actualités / Enfants obèses : l’impulsivité réveillée par une petite odeur

Enfants obèses : l’impulsivité réveillée par une petite odeur

Les enfants obèses sont au centre de nombreuses inquiétudes, des chercheurs tentent donc de trouver des moyens pour remédier à ce problème. Ils ont découvert qu’une odeur avait la capacité de stimuler l’impulsivité.

Pour venir en aide aux enfants obèses, la Science espère mettre en place un traitement efficace, mais pour cela, elle doit s’attarder sur tous les aspects. Des scientifiques ont donc fait le choix de se pencher sur le cerveau, car l’obésité pourrait être causée par un trouble neurologique. Cette pensée a été renforcée avec les résultats d’une étude partagée à Chicago dans le cadre du congrès annuel organisé par la Société de radiologie.

L’odeur ressentie par des enfants obèses déclenche l’impulsivité

Pour comprendre les conclusions de cette enquête, il est important de bien comprendre la définition du mot impulsivité. Un individu aura tendance à opter pour un comportement sans pour autant s’inquiéter des conséquences qu’il peut engendrer. Cela est tout à fait visible pour les enfants obèses, car lorsque la pulsion arrive, ils doivent la combler. Les scientifiques ont ainsi placé les participants âgés de 6 à 10 ans devant trois odeurs très différentes. L’une mettait en avant l’acétone, l’autre le chocolat et même les oignons. À chaque fois, ils ont observé avec attention la réaction du cerveau.

Aider les enfants obèses en étudiant l’activité du cerveau

L’odeur a eu pour conséquence d’activer l’impulsivité et même des troubles obsessionnels compulsifs. Ainsi, en se penchant sur l’activité du cerveau, il serait possible de trouver un traitement efficace pour les enfants obèses. La lutte contre l’obésité est importante dans de nombreux pays et notamment en France ou encore aux États-Unis. Ce ne sont pas les seuls à être impactés, car le Mexique qui est à l’origine de cette enquête est frappé par un fléau, car 7 adultes sur 10 sont confrontés à un tel problème de santé.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !