Accueil / Actualités / Epinay-sur-Seine : des pneus dissimulaient 1 M d’€

Epinay-sur-Seine : des pneus dissimulaient 1 M d’€

À Epinay-sur-Seine, c’est une belle découverte dans les pneus d’une voiture qui a été faite avec plus d’un million d’euros.

Photo d'illustration d'un pneu
Photo d’illustration d’un pneu

À Epinay-sur-Seine, un endroit insolite a été repéré où se cachait près d’un million d’euros. Les policiers ont découvert dans les pneus à l’arrière d’un véhicule une jolie somme en petites coupures selon une information du Parisien. Cette saisie impressionnante s’est déroulée vendredi 13 février vers 18 heures, la brigade anti criminalité (BAC) d’Epinay-sur-Seine a reçu un appel anonyme leur signalant qu’une somme d’argent serait cachée dans les pneus d’une voiture. La personne a révélé au cours de l’appel l’endroit exact où les billets étaient entreposés. Ils se trouvaient à l’arrière d’une Citroën Berlingo.

 

A Epinay-sur-Seine, le mystère des billets dans les pneus

Cette découverte est à l’origine d’une enquête, car l’objectif consiste à déterminer avec précision la provenance des billets, les éventuels propriétaires et les raisons pour lesquelles ils ont été stockés dans cet endroit assez insolite à Epinay-sur-Seine. Les policiers se sont rendus sur les lieux, ils ont découvert six pneus, ils les ont faits démonté dans un garage spécialisé et la découverte fut sidérante. Des liasses de billets étaient cachées à l’intérieur, des coupures de dix, vingt, et cinquante euros formaient un magot de près d’un million d’euros.

 

Deux suspects en garde à vue à Epinay-sur-Seine

Les deux suspects ont été placés en garde à vue à la sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis, âgés respectivement de 43 et 49 ans, l’un des deux hommes est gérant d’un garage à Villetaneuse. L’enquête est en cours, mais selon les premières investigations, il pourrait s’agir d’un blanchiment d’argent, d’une fraude fiscale ou encore d’un trafic de stupéfiants. Les forces de l’ordre doivent encore fouiller pour trouver la bonne piste. Cette découverte est survenue le 13 février et un vendredi, il s’agit d’une étrange coïncidence, car généralement ce jour-là porte bonheur (ou pas).

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Drôme : une chauve-souris diagnostiquée comme atteinte de la rage

Le denier cas humain de la rage, en France, plus particulièrement en Guyane, remonte à …

Réagissez !