Erreurs des généralistes : des médecins pointés du doigt

par | 11 Juin 2023 | Actualités

Les erreurs des généralistes poseraient un véritable problème et une étude pointe du doigt le corps médical. Plusieurs constats ont été réalisés.

Médecin

Médecin

Les erreurs des généralistes seraient nombreuses puisque le ministère de la Santé a constaté qu’une tous les deux jours se produirait en France. Ce rapport baptisé EIAS (Evènement Indésirables Associés aux Soins) a été rendu public par l’InVS (Institut de Veille Sanitaire). La France s’est donc penchée de manière inédite sur les médecins généralistes alors que d’autres pays avaient déjà mené une telle enquête sur le corps médical. Les patients se retrouvent généralement dans leur cabinet pour de multiples raisons, cela peut aller de la simple égratignure à un fait plus grave.

59 % des erreurs des généralistes sont au cabinet

Les erreurs des généralistes sont donc multiples puisque certains se trompent dans les rendez-vous et ce problème reste anodin. Toutefois, le rapport a montré que des professionnels de la santé pouvaient confondre un patient ou rédiger une prescription non souhaitée. Le ministère a donc examiné pour cela 475 faits l’année dernière entre les mois de mai et de juin. Répartis dans 22 régions de France, les diagnostics ont permis d’obtenir des pourcentages. Les erreurs des généralistes sont plus fréquentes dans les cabinets avec un taux de 59 % contre 26 % lorsque le professionnel se rend au domicile de son patient.

21 % des erreurs des généralistes ont entrainé une incapacité temporaire

Même si les erreurs des généralistes peuvent être problématiques sur la forme, le rapport stipule qu’elles n’ont pas eu d’effet dans la plupart des cas sur les patients. 77 % qui s’étaient retrouvés au cœur d’une erreur n’ont pas montré de problèmes particuliers par la suite. Toutefois, 21 % des patients ont été victimes d’une incapacité temporaire. La France n’est toutefois pas unique puisque des résultats similaires ont été observés en Australie et au Danemark. Le corps médical a donc la possibilité de s’améliorer notamment en optimisant l’organisation, car elle serait responsable généralement des erreurs des généralistes.

TAGs :

Rédigé par Jade Bernard

La rédaction, c'est la vie ! J'adore les mots, je partage mon avis avec passion !

Continuez la lecture dans la catégorie Actualités

Qui est Assurance en Direct ?

Qui est Assurance en Direct ?

Découvrons ensemble ce qui fait d'Assurance en Direct un acteur incontournable de l'assurance en ligne. Un courtier certifié et reconnu Assurance en Direct est un courtier certifié ORIAS (n°07013353) depuis 20 ans, ce qui garantit sa conformité aux normes...

Immobilier à Lyon en essor : le marché pourrait enfin rebondir

Immobilier à Lyon en essor : le marché pourrait enfin rebondir

Une année difficile mais non sans espoir L'année 2024 a vu une chute notable du volume des transactions immobilières dans le Rhône, ainsi qu'une baisse des prix dans tous les secteurs : appartements, maisons, terrains à bâtir, et logements neufs. Cette situation peut...

Sable du Sahara sur la France : les régions touchées ce week-end

Sable du Sahara sur la France : les régions touchées ce week-end

L'arrivée du sable saharien en France Selon Guillaume Séchet, météorologue renommé et fondateur du site meteo-villes.com, ce sable devrait atteindre la Corse dans l'après-midi du 28 avril, puis progressivement envelopper la Côte d'Azur et les Alpes. La présence de ce...

Un gratin dauphinois rapide et parfait en 30 minutes avec Air Fryer

Un gratin dauphinois rapide et parfait en 30 minutes avec Air Fryer

Heureusement, avec l'avènement des technologies culinaires modernes comme l'Air Fryer, ce plat réconfortant peut désormais être préparé en un temps record. Traditionnellement, le gratin dauphinois nécessite une cuisson au four d'au moins 45 minutes. Mais grâce à l'Air...

Kendji Girac fait semblant de se suicider pour retenir sa femme

Kendji Girac fait semblant de se suicider pour retenir sa femme

La nuit de l'incident avec Kendji Girac Dans la nuit du 21 au 22 avril, l'attention s'est portée sur une aire d'accueil de gens du voyage à Biscarrosse, où une situation alarmante s'est déroulée. Kendji Girac, dans un geste extrême de désespoir, s'est tiré une balle...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This