Accueil / Actualités / Espérance de vie : le monde a gagné plus de cinq ans

Espérance de vie : le monde a gagné plus de cinq ans

Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé dont les résultats viennent d’être publiés et intitulés « les statistiques sanitaires mondiales 2016 : surveiller la santé pour des objectifs du développement durable », l’espérance de vie s’est rallongée ces dernières années,  mais malgré cette bonne nouvelle, il existe tout de même certaines inégalités entre les pays.

Une amélioration de l’espérance de vie dans le monde

L’espérance de vie dépend de plusieurs conditions, le lieu, le progrès de la médecine, l’accès aux soins, la lutte contre les maladies. Les femmes et les hommes n’ont pas la même espérance de vie, pourquoi une telle différence ? Les femmes vivent en moyenne plus de cinq ans que les hommes et selon les propos d’une équipe de chercheurs de l’université d’Uppsala en Suède, cela tient simplement à une baisse de la fécondité.

Dans les années 1850, les femmes avaient environ 8 enfants et désormais les familles sont bien moins nombreuses, ce qui a rallongé la vie des femmes de plus de 12%. Les guerres, les épidémies, les catastrophes naturelles, mais également les progrès de la médecine ainsi que le niveau de vie, ont eu un rôle à jouer dans l’espérance de vie des populations.

Les femmes au Japon vivent jusqu’à 86.8 ans

Certaines études prédisent pourtant une baisse de l’espérance de vie, la cause, l’obésité, le tabagisme, l’impact des produits phytosanitaires et bien sur la pollution ainsi que l’augmentation des cancers. Dans la plupart des pays et notamment dans ceux les plus riches, l’espérance de vie a augmenté et de manière régulière. C’est désormais au Japon que les femmes vivent le plus longtemps 86,8 ans et, pour les hommes, c’est en Suisse qu’ils vivent le plus vieux 81,3 ans. La population de la Sierra Léone a la plus faible des espérances de vie au monde, 50,8 ans pour les femmes et 49,3 ans pour les hommes.

Des décès surviennent parfois au cours de la grossesse

Les statistiques sanitaires mondiales 2016 ont mis au point un rapport très détaillé, 303.000 femmes meurent chaque année des complications de grossesses ou d’accouchements, 5,9 millions d’enfants décèdent avant l’âge de 5 ans, plus de 2 millions de nouvelles infections par le VIH, 9,6 millions de tuberculoses, 214 millions par le paludisme, 1,7 milliard de personnes ont besoin de traitements contre les maladies dites tropicales, 10 millions d’individus sont victimes de cancers ou de problèmes cardiovasculaires avant 70 ans, 1,25 million meurent d’accidents de la route et 4,3 millions décèdent des suites de la pollution et ces chiffres sont annuels.

L’espérance de vie, Pixabay – MihaiParaschiv

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Asthme

BPCO et asthme : des millions de personnes ont perdu la vie

L’asthme et la broncho-pneumopathie chronique respiratoire (BPCO) auraient fait plus de 3,6 millions de victimes, …

Réagissez !