LOADING

Type to search

ETA à Biarritz : des armes retrouvées lors d’une perquisition

3 années ago
Share

L’ETA avait une cachette à Biarritz où des armes étaient dissimulées en grand nombre. Plusieurs interpellations ont eu lieu.

Police

Police / Crédit Photo : Wikimédia – Kevin.B

L’ETA est discrète depuis plusieurs années et notamment 2011, année au cours de laquelle cette organisation a décidé de mettre un terme à une activité armée. Pourtant, une cache a été découverte conjointement par la police espagnole et française du côté de Biarritz. Cela peut être expliqué par l’absence de volonté d’adhérer à un plan de désarmement de la part de l’ETA. Le gouvernement basque a réitéré son offre pendant le mois de mai, mais la réponse négative a été à l’ordre du jour.

L’ETA détenait à Biarritz de nombreuses armes

La police a eu l’occasion de découvrir comme le mentionne Ouest-France une cache d’armes dans la matinée de jeudi. Une maison située dans le centre-ville abritait tout le nécessaire pour fabriquer de fausses plaques d’immatriculation, des matériaux spécifiques pour les explosifs ainsi que plusieurs armes de poing. Cela a débouché sur deux arrestations alors que la Garde civile d’Espagne a pénétré dans le logement sous l’autorité de Paris. Deux autres interpellations ont été réalisées dans le nord de ce pays puisqu’un sexagénaire et son épouse ont été arrêtés. Ils ont été placés à Bayonne en garde à vue.

La cache de l’ETA découverte pour une question politique

Selon Gorka Landaburu cité par Le Monde, l’ETA n’est plus concernée désormais comme une priorité par l’Espagne même si les autorités veulent un plan de désarmement. Ce journaliste estime que la découverte de la cache d’armes avait peut-être un lien avec la politique, car selon lui, le gouvernement avait besoin de briller. La dernière fois que l’organisation ETA a fait parler d’elle, c’était il y a environ 11 ans. A cette époque, un attentat était référencé à Madrid du côté de la gare d’Atocha et il avait largement marqué les esprits qui sont désormais tournés vers les terroristes djihadistes.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *