Accueil / Actualités / Etats-Unis : un bébé prématuré naît dans son sac amniotique et de surcroît en voiture

Etats-Unis : un bébé prématuré naît dans son sac amniotique et de surcroît en voiture

Le terme de la grossesse arrivé, la perte des eaux donne le signal pour le départ vers la maternité. Mais il arrive que la poche ne se rompt pas franchement : on parle alors de fissuration. Il convient de spécifier que ceci est rare : 1 bébé sur 80 000 sort du ventre de sa mère « coiffé » à savoir entouré du sac amniotique dont le rôle est de le protéger dans l’utérus. C’est ce qui vient pourtant d’arriver, le 5 août dernier et avec une grande surprise, à une jeune maman américaine, originaire de Pittsburgh (Pennsylvanie) dans l’obligation d’accoucher expressément dans la voiture familiale !

Pieds de bébé

Clarifications sur deux points pour vous éclairer sur le sac amniotique : qu’entend-on par poche des eaux ? Qu’entend-on par fissuration de la poche des eaux ?

Composée par deux membranes, l’amnios et le chorion, la poche des eaux contient le liquide amniotique. Au moment de l’accouchement, sous l’effet des contractions, elle se rompt, provoquant un écoulement de liquide conséquent. C’est la fameuse perte des eaux. Il est possible que la rupture ne soit pas franche et que le liquide s’écoule doucement, dans ce cas on parle de fissuration de la poche des eau.

Ce phénomène se produit le plus souvent en fin de grossesse mais la fissuration de la poche des eaux concerne plus de 50% des accouchements survenant avant 30 semaines de grossesse. On lui connaît une liste hélas étoffée de de facteurs de risques : placenta praevia, infection urinaire, infection cervico-génitale, antécédent de rupture de membranes ou d’accouchement prématuré, tabagisme, béance du col, etc.

Un accouchement qui se déroule vite et bien en voiture avec un nouveau-né enveloppé dans son sac amniotique mais en détresse respiratoire : il s’en sort et sa famille est aux anges

Début août, le cas isolé de naître enveloppé dans son liquide amniotique est arrivé au bébé de Raelin Scurry. Maman étant vraiment proche du terme de sa grossesse (11 semaines), elle a été la proie d’insoutenables douleurs assimilées par son propre jugement à des contractions. Au bout de trois quarts d’heures, ces dernières ayant empiré. le couple a pris rapidement la route des urgences mais trop tard : l’accouchement débute dans la voiture. Nous allons maintenant vous en dévoiler le déroulement pour le moins aventureux : accrochez vos ceintures car c’est surprenant !

Raelin, pour se rendre compte du stade du travail en cours et pour plus de commodité, enlève sa culotte Sa surprise est de taille quand elle voit la tête de son bébé poindre entre ses jambes ! Le tout va ensuite très vite car l’accouchement se déroule avec facilité (elle ne doit pousser qu’une fois pour expulser le bébé). Le nouveau-né ne sort hélas pas seul car il est entouré de son sac amniotique ! Il est admis, risquant l’étouffement, à l’hôpital. Tout est bien qui finit bien pour cette famille avec un bébé vivant mais frêle (1,8 kilos) du fait de sa prématurité : voir sur leur Instagram.

Pieds de bébé, Pixabay – FeeLoona

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Précarité

La précarité reste un frein aux soins, ce 17 octobre est marqué par la journée mondiale de refus de la misère

Malheureusement, la précarité n’a cessé de croître ces dernières années, malgré les progrès, tous ceux …

Réagissez !