LOADING

Type to search

États-Unis : la libération d’Albert Woodfox est reportée

2 années ago
Share

Aux États-Unis, l’histoire d’Albert Woodfox n’est pas banale, il a supporté l’isolement pendant 43 ans et sa libération a été annulée et retardée.

Albert Woodfox à gauche

Albert Woodfox à gauche / Crédit Photo : Capture YouTube Democracy Now!

Aux États-Unis, Albert Woodfox est le premier prisonnier à avoir obtenu un isolement aussi long puisqu’il est resté seul dans une prison américaine pendant 43 ans. Le dénouement était enfin arrivé il y a quelques jours alors qu’il clamait son innocence, mais un nouveau rebondissement a été observé. Ce n’est toutefois pas la première fois que ce membre des Black Panther ou des Trois d’Angola est malmené, car une première libération avait déjà été acceptée il y a quelques mois puis annulée par la suite.

Aux États-Unis, le calvaire d’Albert Woodfox continue

Le sort s’acharne donc sur cet homme qui est accusé d’avoir tué un gardien de prison lors d’une altercation. Albert Woodfox a toujours clamé son innocence et la justice des États-Unis avait apparemment plaidé en sa faveur. Au vu de sa santé et de son physique, la décision de justice mettait en avant une libération immédiate après 43 ans dans cette pièce où la solitude fut sa seule et unique compagne. Toutefois, quelques jours plus tard, les médias américains révèlent qu’Albert Woodfox doit faire preuve de patience, car sa libération a été reportée. Pour l’instant, elle n’est pas annulée comme ce fut le cas il y a plusieurs mois.

Albert Woodfox doit attendre que la justice regarde les arguments de l’appel

Après que cette décision fut partagée, le procureur général a décidé de faire appel. Albert Woodfox a été condamné à deux reprises pour meurtre et son dossier met en avant une peine d’emprisonnement à vie sans possibilité d’être libéré sous condition. La justice américaine ne prend donc pas à la légère ces chefs d’accusation. La patience sera sans doute de rigueur, car Albert Woodfox doit attendre que le tribunal prenne connaissance des arguments qui justifient de cet appel.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *