LOADING

Type to search

États-Unis : une randonneuse sexagénaire survit 9 jours dans la Sierra Nevada

2 années ago
Share

Une randonneuse est une miraculée, elle a passé neuf jours dans la Sierra Nevada. Miyuki Harwood, originaire de la Californie était partie faire une randonnée avec un groupe de personnes dans les montagnes. Son calvaire a duré plusieurs jours, neuf pour être tout à fait précis, sans nourriture, elle n’a pu compter que sur un filtre à eau et à un sifflet.

Sierra Nevada

Sierra Nevada / Crédit Photo : Wikipédia – Miguel.v

Cette aventure, cette randonneuse de 62 ans s’en souviendra surement durant de longues années, son cauchemar a débuté quand elle a constaté avec effroi qu’elle s’était éloignée du groupe qui l’accompagnait. Cette excursion ne devait durer qu’une seule journée, malgré son expérience, elle n’avait prévu aucune nourriture, juste un sifflet et un filtre à eau, elle n’a pu survivre qu’en buvant l’eau d’un ruisseau, elle souffrait également de plusieurs fractures dues à une chute qui l’ont obligée à ramper pour se déplacer.

Une randonneuse de 69 ans rampe pendant 48 heures pour accéder à un ruisseau

Cette région est particulièrement torride, la chaleur est parfois insupportable, les incendies font partie du paysage et c’est un miracle que cette randonneuse ait pu parvenir à survivre dans de telles conditions durant plus d’une semaine. Des équipes de secours ont pendant plusieurs jours tentés de la retrouver, mais la situation géographique n’a pas facilité les recherches, les incendies ont aussi perturbé les équipes de secouristes, comme a pu déclarer le shérif de la région. Il a également précisé que la randonneuse blessée avait rampé deux jours pour se rendre près d’un ruisseau pour pouvoir se réhydrater, un courage qui lui a sauvé la vie.

Aux Etats-Unis, dans les montagnes de la Sierra Nevada, avec un seul sifflet

Après plusieurs jours de recherches, les secours sont arrivés près de l’endroit où se trouvait la randonneuse, elle a entendu des voix et elle s’est servi de son sifflet pour avertir de sa présence, heureusement qu’elle possédait ce petit objet. Il a permis de la localiser dans une région très désertique dans les massifs de la Sierra Nevada. Le shérif a expliqué que la randonneuse souffrait de plusieurs fractures et que dorénavant elle se trouvait à l’hôpital, mais la gravité de ses blessures n’a pas été précisée par les autorités. La vie souvent ne tient à pas grand-chose, pour cette randonneuse cela a été un sifflet, un filtre à eau et surtout beaucoup de courage.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *