LOADING

Type to search

Être enceinte et travailler : un risque pour de nombreuses femmes

2 années ago
Share

La grossesse au travail représente un calvaire au quotidien où toutes les tâches deviennent très complexes à gérer. Les risques sont parfois méconnus et cela peut aussi avoir des répercussions désastreuses sur le quotidien. Il faut également vaincre les idées reçues.

Grossesse

Grossesse / Crédit Photo : Pixabay – TawnyNina

Attendre un bébé peut se révéler être un moment de grand bonheur, mais continuer son activité professionnelle dans cet état est bien souvent compliqué. Les femmes en grande majorité ne connaissent pas assez les informations sur les risques qu’elles encourent sur le lieu de leur travail, elles sont souvent face à des comportements inadéquats et des idées reçues.

La grossesse et le travail ne sont souvent pas très compatibles

Un sondage de la fondation de coopération scientifique pour la recherche « Prem up », dont le magazine « Parents » est le partenaire vient de publier ce résultat, les femmes ignorent en partie les risques qu’elles peuvent contractés à leur poste de travail, 95% d’entres elles n’auraient reçu aucune information de la part des entreprises qui les emploient. 9 femmes sur 10 admettent qu’elles ne changeraient en rien leurs habitudes et qu’elles ne prendraient pas de mesures spéciales de précaution pourtant nécessaires à leur état.

Ces chiffres sont quelque peu déstabilisants, quand on sait qu’en France deux enfants naissent par femmes. La santé du futur bébé dépend entièrement de celle de la mère, une grossesse sur cinq  est considérée comme pathologique et nécessite des soins appropriés. Parmi les femmes âgées de 15 à 24 ans, elles cacheraient le plus longtemps possible leur grossesse à leur employeur, elles peuvent ainsi bénéficier d’avantages légaux, comme des absences pour examens médicaux sans baisse de salaire.

Être enceinte peut-être à l’origine d’une baisse de la productivité

Des idées reçues ont tendance à s’ancrer fortement dans notre pays, 40% des hommes pensent qu’une femme enceinte qui travaille n’effectue pas sa tâche avec autant de performance qu’avant son état.

Si les femmes prenaient plus soin d’elles et si les entreprises jouaient plus le jeu, certaines grossesses dites à risques seraient évitées. La fondation pour la recherche « Prem up » va organiser le 30 juin 2015 ses « assises » sur le thème « la femme enceinte et son environnement professionnel ». La femme n’est pas tenue de déclarer sa grossesse lors de l’entretien d’embauche, le médecin du travail doit aussi garder le secret lors de la visite médicale. Vivre mal sa grossesse au travail, c’est fragiliser son état.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *