LOADING

Type to search

Euthanasie aux Pays-Bas : pour les moins de 12 ans, légalisation envisagée

2 années ago
Share

L’euthanasie pour les mineurs de moins de 12 ans aux Pays-Bas semble se dessiner, car une légalisation pourrait être décidée.

Un enfant à l'hôpital

Un enfant à l’hôpital / Crédit Photo : Wikimédia – United States Navy

En France, la question de l’euthanasie est complexe, voire tabou. De nombreuses affaires ont vu le jour ces dernières années et certains décident de mettre un terme à leur vie avec la complicité d’autrui, ce qui s’avère être illégal. Aux Pays-Bas, le gouvernement penche sur une autre organisation, car l’euthanasie pour les mineurs et plus précisément les moins de 12 ans pourrait être à l’ordre du jour. Ce n’est pas une communauté de parents qui prônent cela, mais les médecins qui veulent arrêter les souffrances endurées par les plus jeunes.

Abaisser l’âge minimum des mineurs pour l’euthanasie

L’association de pédiatrie à l’origine de cette volonté s’est exprimée dans Volkskrant et elle partage son ressenti concernant la légalisation de l’euthanasie pour les moins de 12 ans. Cela ne serait pas décidé de façon aléatoire, car une expertise personnelle serait réalisée, car les experts devront être en mesure de dire si les enfants sont susceptibles de prendre une telle décision. En effet, aux Pays-Bas, la législation est différente, car les mineurs sont considérés comme compétents, mais les parents seraient eux aussi consultés et une autorisation d’euthanasie serait demandée. L’association NVK est donc entrée dans un débat important et le gouvernement du pays réfléchit à cette option depuis 12 mois.

Une association en pédiatrie prône l’euthanasie aux Pays-Bas

Le gouvernement des Pays-Bas penche aussi pour toutes les configurations, car si certains mineurs sont aptes mentalement à opter pour l’euthanasie, d’autres n’ont pas cette capacité notamment les nourrissons et les très jeunes enfants. Cette légalisation devrait donc établir plusieurs cas de figure, car le professeur en pédiatrie Eduard Verhagen a insisté sur le fait qu’il y avait un véritable fossé entre les enfants de 12 ans et les nouveau-nés. Aujourd’hui, cette euthanasie est possible pour les plus de 12 ans, mais avec cette proposition, les plus jeunes pourraient mourir selon leurs volontés, mais ils devront mettre en avant une souffrance physique à la fois insupportable et constante.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *