Accueil / Actualités / Pour éviter les intoxications alimentaires, voici le guide de 10 règles

Pour éviter les intoxications alimentaires, voici le guide de 10 règles

Les foyers français exposés aux différentes intoxications alimentaires ont fait l’objet d’une publication par l’ANSES. Nous apprenons ainsi que l’hygiène avec les aliments reste primordiale.

Des intoxications en partie expliquées par une prolifération des bactéries

Si les règles étaient suivies, il y aurait de grandes chances pour éviter les nombreuses intoxications alimentaires. D’autres pourraient même être un peu mieux canalisés. Le rapport de l’Agence Nationale de Sécurité Alimentaire, de l’Environnement et du Travail a annoncé que près d’un tiers des ménages avaient tendance à subir à la maison des intoxications. Ces dernières sont malheureusement le fruit d’une méconnaissance de la conservation des aliments. Par conséquent, la multiplication des microbes au sein d’une cuisine a tendance à être plus importante.

10 gestes à la fois simples et efficaces partagés par l’ANSES

La population pour la plus grande majorité ignore que les produits mal conservés, mal cuits, ou simplement mal transportés peuvent avoir des répercussions sur la santé et même rendre parfois vraiment très malade. Afin de limiter une trop grande contamination à son domicile et plus particulièrement dans la cuisine, l’agence a proposé plus de dix gestes efficaces à suivre. Les recommandations sont très simples, la plupart d’entres nous les connaissons, mais nous ne nous les appliquons pas ou très mal.

Mieux s’informer sur la conservation de tous les aliments

Toujours se laver les mains avant de commencer à cuisiner, c’est essentiel pour une bonne hygiène, ne pas préparer des plats lors d’une gastro-entérite, ne pas laisser trop longtemps à température ambiante les plats préparés, nettoyer son réfrigérateur très régulièrement avec un détergent, maintenir la température de celui-ci entre 0 et 4° et surtout bien vérifier l’étanchéité des portes du frigo. La viande hachée doit être consommée cuite à cœur quant aux aliments crus, ils doivent demander une vigilance plus accrue, le poisson, la viande, les produits laitiers au lait cru, les repas de bébé doivent être conservés au réfrigérateur pas plus de 48 heures. L’hygiène est primordiale en ce qui concerne les aliments ingérés, mieux être informés, c’est mieux se porter.

Malade, Pixabay – geralt

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !