Les explosions de cigarettes électroniques de plus en plus courantes

Certains tentent d’arrêter cette addiction, d’autres essayent une version plus tendance de la cigarette. C’est un appareil capable de vaporiser du e-liquide aromatisé qui est destiné à être inhalé. D’après les dernières données, près de 21% de jeunes de plus de 18 ans ont déjà essayé la cigarette électronique en France. Vapoter, est-ce dangereux pour la santé ? Les connaissances actuelles ne permettent pas d’établir avec exactitude la dangerosité de ce produit qui se revendique comme aidant au sevrage tabagique. Un nouveau rapport fait état de plus de 15 personnes soignées pour brûlures dues à la cigarette électronique.

E-cigarette

L’e-cigarette est de plus en plus utilisée par les adeptes de la nicotine

Dans la revue scientifique New England Journal of Medicine, des données ont été publiées au début du mois d’octobre par l’university of Washington Medical Center à Seatles aux Etats-Unis, elles indiquent que plus d’une quinzaine de personnes auraient été brûlées à cause de leur e-cigarette entre octobre 2015 et juin 2016, des brûlures graves ont été soignées, certaines nécessitant des greffes cutanées. Douze utilisateurs ont vu leur cigarette électronique s’enflammer. Parmi les blessures, plus de 50% ont été décelées sur l’aine ou les cuisses, 30% sur les mains, 20% sur le visage.

La cigarette électronique reste un produit qui doit être utilisé avec prudence

En aucun cas, c’est un jouet, il faut rester vigilant même si les brûlures dues aux substances chimiques sont rares, elles existent, le risque zéro étant impossible. La cigarette électronique peut être utilisée dans le cadre d’un sevrage tabagique mais elle ne doit pas être systématique chez les plus jeunes surtout pour ceux qui n’ont encore jamais fumé.

Un habitant de Toulouse qui était un vapoteur comme tant d’autres a vu sa voiture s’embraser, la batterie de sa cigarette électronique a pris feu. En panique, le conducteur n’a pas pu éviter une collision, heureusement sans gravité. Il a été transporté à l’hôpital, soigné pour des brûlures au deuxième degré. Les personnes qui ont réalisé cette étude aux USA tiennent à mettre en garde les adeptes de la cigarette électronique, celle-ci peut parfois causer des dommages plus ou moins graves

E-cigarette, Pixabay – lindsayfox

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !