LOADING

Type to search

Tags:

Faire dormir bébé dans une boite en carton, cette alternative pourrait sauver des vies

2 années ago
Share

Cela peut paraître un peu étrange même parfois loufoque, mais cette pratique est très répandue en Finlande et elle se propage doucement à travers le monde entier. Les parents sont invités à remplacer le lit traditionnel par un joli carton pour faire dormir leur bébé, cela diminuerait le taux de mortalité infantile.

En Finlande, dès 1938, elles étaient distribuées gratuitement aux familles les plus démunies, ces faits ont été révélés dans le « Washington Post », elles seraient à l’origine de la baisse de la mortalité infantile dans ce pays, le taux de mortalité est passé de 10% à 0,3% de nos jours. Le contenu de cette boite en carton s’est considérablement amélioré depuis ses débuts, actuellement elle se compose de pyjamas, de couches lavables, de bodies, d’un matelas, d’une couverture, de livres de contes, une fois vidée, la boite se transforme en un lit très confortable pour le bébé.

Des boites en carton pour préserver le bébé

En 2010, un père de famille finlandais a créé une entreprise pour exporter cette idée judicieuse. Les boites se vendent entre 400 et 600 euros, l’avantage de ce carton est qu’il se trouve par terre au pied du lit des parents, selon les propos du créateur de l’entreprise et également père de famille. La surveillance de l’enfant se fait plus aisément durant les premiers mois.

L’Europe commence à s’intéresser à cette Baby Box

L’inconvénient de ce lit en carton, c’est que l’enfant ne peut pas y dormir très longtemps, juste les premiers mois où la mort du nourrisson peut causer des soucis à tous les parents. Une étudiante de l’université de Harvard a été emballée par ce concept et elle a fondé  l’ONG « Barakat Bundle », les boites en carton ont été distribuées en Afrique du Sud, le but de cela, c’est que d’ici 2020, plus de 58.000 enfants soient sauvés. Cette Baby Box commence tout doucement à intéresser l’Europe.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *