Accueil / Actualités / Les faucheurs débarquent dans les jardineries pour dénoncer le Roundup

Les faucheurs débarquent dans les jardineries pour dénoncer le Roundup

En France, les faucheurs volontaires sont contre tous les produits susceptibles de nuire à la santé d’autrui : hommes, femmes et enfants. Ce week-end, ils ont donc organisé un coup de poing de taille dans plusieurs villes.

Les faucheurs dénoncent les pesticides avec une opération spéciale

Si vous vous êtes rendu dans une jardinerie ou un magasin spécialisé, vous avez peut-être découvert un attroupement de faucheurs. Ces derniers se promenaient dans les rayons à la recherche de produits comme le Roundup. Plusieurs études ont mis en avant le degré potentiellement dangereux et l’OMS a même identifié la molécule glyphosate comme un produit probablement cancérigène. Dans plusieurs villes de France, les établissements ont été pris d’assaut et de petits monticules de produits se dessinaient selon La Dépêche qui partage une photo.

Des clients protestent contre la méthode utilisée dans les jardineries

Le cliché montre des produits incriminés et ils sont bombés avec de la peinture. L’objectif pour les faucheurs était de montrer que ces produits ne doivent pas être vendus ou achetés, car ils seraient nocifs. D’un autre côté, des consommateurs qui rejoignaient ce groupe sur leur avis ont toutefois contesté la méthode utilisée. En effet, pour neutraliser les différents articles, ils ont eu recours à des bombes de peinture qui finalement peuvent s’avérer nocives pour la santé à cause de l’aérosol.

Les faucheurs d’OMG ont été à l’origine de dégradations

Le journal a également relayé le témoignage de plusieurs personnes et il est important de noter que les jardineries ou les magasins spécialisés ne sont pas en infraction en commercialisant de tels produits. En effet, la loi française n’interdit par leur vente et ces opérations sont même nocives pour les petites structures. En neutralisant de la sorte les produits, les gérants des magasins sont confrontés à des pertes, car il est primordial d’annoncer que ces articles ont été acquis. Par conséquent, les faucheurs ont causé des dégradations qui pourraient faire l’objet d’une plainte.

Agriculture, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Enfant

Un appel mobilisateur aux dons des internautes va permettre à Louis, âgé de 5 ans, de suivre un apprentissage pour manger

C’est une belle aventure humaine qui se dessine pour le petit Louis, âgé de 5 …

Réagissez !