Accueil / Actualités / Fauteuil roulant : il perd la vie après avoir été percuté par un train

Fauteuil roulant : il perd la vie après avoir été percuté par un train

En fauteuil roulant, il a été percuté par un train. Il était coincé dans les rails. Un drame aurait pu être évité si la SNCF avait été aux normes.

Photo d'illustration de rails
Photo d’illustration de rails

Un fait divers bien triste s’est produit dans l’Aisne, un train a percuté un homme en fauteuil roulant. Âgé de 32 ans, il tentait de traverser les voies de chemin de fer dans le département quand soudain le train l’a renversé de plein fouet, la gare en question ne disposait pas de passage spécifique adapté aux handicapés. L’homme était accompagné de sa femme qui poussait le fauteuil et il s’est brutalement coincé dans les voies ferrées, le train de marchandises qui rentrait en gare n’a pu l’éviter selon une information du parquet de Lyon relayée par France 3 Picardie. La substitut du procureur de Laon a expliqué que cet accident déplorable était un drame, car la gare n’était pas aux normes de sécurité pour les handicapés et tous les clients : « ce qui pourrait expliquer les circonstances de l’accident ». L’homme a été tué sur le coup, son épouse blessée au bras et très choquée a été prise en charge par les secours qui l’ont transportée à l’hôpital de Chauny selon Ouest-France.

En fauteuil roulant, il n’aurait pas eu d’autres choix

La SNCF a rappelé que malheureusement tous les ans des accidents de ce genre arrivaient et pas seulement des handicapés, mais pour tous ceux qui traversent les voies sans autorisation de la part d’un agent de la SNCF, elle a déclaré également que tous les ans des campagnes de prévention sont diffusées pour avertir des dangers que courent les usagers s’ils ne respectent pas les règles de sécurité. Le maire de la ville de la Fère a expliqué que le couple n’avait pas d’autres choix que celui de traverser les voies de cette façon « s’il y avait eu l’accessibilité il n’y aurait pas eu ce problème ».

Un problème de normes pourrait expliquer le drame

Des gares doivent être accessibles pour 2024, une loi de 2005 a obligé sous dix ans de tout mettre en œuvre pour que les gares, les écoles et les mairies soient des lieux où tous les handicapés puissent se mouvoir avec fluidité. En 2015, la SNCF en retard sur les objectifs prévus a obtenu un délai pour équiper les gares en conformité avec la loi.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Bourdon

Les bourdons directement menacés d’extinction par un pesticide néonicotinoïde aux propriétés neurotoxiques

Si le déclin indéniable des insectes pollinisateurs est amorcé, ce sont les bourdons qui suscitent …

Réagissez !