LOADING

Type to search

Tags:

Faux infirmiers : des actes graves à l’origine de plaintes

3 années ago
Share

De faux infirmiers se sont glissés dans les blocs et ces actes très graves auraient pu être à l’origine de catastrophe. Des plaintes ont été déposées.

Bloc opératoire

[/media-credit] Bloc opératoire

Lorsqu’un patient se rend dans un hôpital pour subir une opération, il ne se doute pas que de faux infirmiers sont peut-être dans la même pièce. Ce concept peut paraître assez incompréhensible et pourtant, l’histoire semble bien réelle et elle a même été à l’origine de plusieurs plaintes. Ces dernières visent différents établissements hospitaliers en France et cette pratique serait régulière puisque les faux infirmiers existeraient depuis plusieurs années. Par conséquent, de nombreux patients auraient été à proximité de ces derniers et des conséquences dramatiques auraient pu être référencées.

De faux infirmiers présents dans les blocs opératoires

C’est pour cette raison que l’affaire des faux infirmiers n’est pas prise à la légère. Selon une information d’iTélé, à Bar-le-Duc, des aides-soignantes effectuent le travail de vrais infirmiers qui sont reconnus dans cette profession. Cette pratique illégale a été notamment dénoncée par un véritable infirmier qui a eu l’occasion de les croiser dans les blocs opératoires. Dans la vidéo présentée par le journal, il témoigne sous anonymat et confirme cette information. Ces personnes qui assistent ainsi le corps médical lors des opérations pouvaient effectuer plusieurs actes et certains sont importants comme suturer une plaie ou encore « effectuer le lien entre une zone stérile et non stérile ».

Des établissements visés par une plainte pour des faux infirmiers

Ces faux infirmiers ne possèdent donc pas les compétences nécessaires ni les formations. Par conséquent, la vie du patient peut être en danger et le véritable infirmier partage des informations assez consternantes. Parfois, des erreurs se produisent, mais elles seraient dissimulées. Des plaintes ont été déposées à l’encontre de plusieurs établissements situés à Béthune, Avignon, Agen, Tours, Bayonne et Rennes. Toutefois, le PDG de la polyclinique du Parc, le Dr Thierry Colson dément, mais pour l’avocat de l’ordre national des infirmiers, Maitre Jean-Christophe Boyer, il est inacceptable de penser que certains peuvent se former sur de vrais patients, car dans ce cas de figure, les écoles sont inutiles selon lui. Le journal précise même que parfois des agents d’entretien peuvent prendre la place des infirmiers.

Le reportage sur les faux infirmiers

2 Comments

  1. syndicat RESILIENCE 21 juin 2014

    communiqué RESILIENCE : désordre infirmier !

    comme suite aux nouvelles plaintes déposées honteusement par l’ordre infirmier pour exercice illégal de la profession et à l’emballement médiatique qui a suivi dans la presse nationale et infirmière,

    RESILIENCE syndicat national infirmier remarque, une fois de plus, que l’ordre infirmier attire l’attention de la population sur des sujets négatifs et équivoques visant à déconsidérer l’image des infirmières au sein des professions de la Santé, au seul profit de son hypothétique maintien contre la volonté de 80% des infirmières qui refusent de se soumettre à la bêtise ordinale.

    RESILIENCE syndicat national infirmier rappelle que plus de 75% des 150 000 inscrites à l’ordre le sont sous la contrainte via les menaces d’un déconventionnement, par les CPAM en exercice libéral, ou, le chantage à la titularisation, en exercice salarié.

    RESILIENCE syndicat national infirmier répète que plus de 78% des infirmières inscrites à l’ordre ont refusé de cautionner la mascarade électorale d’avril 2014 en s’abstenant, obligeant l’ordre à organiser un second premier tour en octobre 2014 et à reporter les élections régionales de juillet 2011 à février 2015. Les chambres disciplinaires étant prolongées à vie par un décret de novembre 2011 faute d’avoir été renouvelées démocratiquement.

    RESILIENCE syndicat national infirmier souligne que les problèmes soulevés par l’ordre infirmier relèvent de la seule responsablilité juridique des employeurs et en aucun cas des personnels dénoncés abusivement par l’oni et jetés en pâture à l’opinion publique.

    RESILIENCE syndicat national infirmier dénonce les méthodes de l’ordre visant à envoyer les listes d’infirmières non inscrites aux procureurs de la République ayant pour conséquences des convocations dans les brigades de gendarmerie.

    RESILIENCE syndicat national infirmier déplore la prodution intellectuelle ordinale nulle en 8 années d’existence et insiste sur le fait que l’ordre surendetté n’a toujours pas publié ses comptes et bilans financiers 2013, soutenu abusivement par sa banque.

    RESILIENCE syndicat national infirmier demande au Gouvernement et aux Parlementaires de prendre leurs responsablilités en abrogeant, comme promis, l’ordre infirmier plus nuisible que bénéfique à une profession infirmière déjà bien affaiblie par les multiples coups portés en matière salariale, de prise en compte de la pénibilité, entre autre.

    RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

    Répondre
  2. lucas mol 21 juin 2014

    on ne « subit » pas une intervention, on en bénéficie…

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *