Accueil / Actualités / Faux médicaments : des conséquences considérables

Faux médicaments : des conséquences considérables

Avec les faux médicaments, le monde entier est touché par ce fléau. Claude Chirac, vice-présidente de la fondation Chirac qui lutte contre le trafic de médicaments était l’invitée de LCI ce matin, elle a déclaré qu’il rapportait énormément d’argent à ceux qui l’organisaient, pour 1000 euros investis la somme encaissée serait de 450.000 euros, le trafic de drogue serait bien moins lucratif.

Médicaments
Médicaments / Crédit Photo : Pixabay – jrperes

Chaque année, les faux médicaments tuent plus de 700.000 personnes à travers le monde. Une campagne va être mise en place en Afrique pour lutter contre ce trafic et prévenir de tous les dangers. Ces remèdes frôlâtes sont bien souvent vendus au coin de la rue, de main à la main et selon l’OMS, les faux médicaments représenteraient 15% des produits de santé vendus à travers la planète. En ce qui concerne les médicaments vendus sur internet, un sur deux ne serait pas certifié, un réel danger pour tous ceux qui décident de se soigner de cette façon. Cette campagne de prévention va se dérouler sous plusieurs formes, des clips vont être réalisés avec l’aide d’artistes locaux, le slogan qui sera utilisé « les médicaments de la rue tuent », une façon de faire comprendre que d’acheter des médicaments à la sauvette peut se révéler extrêmement dangereux, bien plus que la maladie que l’on veut soigner.

Les faux médicaments peuvent causer la mort

Bernadette Chirac a rappelé qu’un faux médicament est un produit sous-traité en produits actifs et parfois même il peut être composé d’agents toxiques particulièrement nocifs pour la santé, ce qui est très grave ces médicaments ne sont pas contrôlés et leur consommation peut entraîner de graves dommages et parfois la mort peut très bien survenir après l’avoir ingéré.

La fondation Chirac lutte contre les faux médicaments

Ces médicaments attirent la population, car en Afrique, l’accès aux soins est difficile pour une grande partie des personnes. Mais la France comme tous les pays riches n’est pas épargné, ces médicaments arrivent par internet et ceux qui les achètent via le web s’exposent à des problèmes de santé supplémentaires. La fondation Chirac a rappelé aux autorités compétentes qu’elles devraient être bien plus sévères en ce qui concerne ces trafics. Les chiffres officiels sauraient que 800.000 personnes meurent tous les ans du trafic de faux médicaments et parmi eux des enfants.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Un seul commentaire

  1. Le trafic de faux médicaments est plus rentable mais également moins risqué que celui de la drogue, les peines sont peu importantes.
    Pour l’achat de médicaments sur internet, c’est possible tant qu’il a lieu sur le site d’une pharmacie autorisée.
    Pour rappel, en France, aucun médicament sur ordonnance (comme le Viagra par exemple) ne peut être vendu en ligne.

Réagissez !