Accueil / Actualités / FEMEN USA : deux activistes féminines et féministes investissent le bureau de vote de Donald Trump

FEMEN USA : deux activistes féminines et féministes investissent le bureau de vote de Donald Trump

Nourries de rancœur, vis-à-vis de propos sexistes, tenus par Donald Trump, en 2005, qui disait « attraper les femmes par la chatte », avec une fierté déplacée, et qui ont été ressortis, par le Washington Post, récemment, deux véritables guerrières de FEMEN USA, ont su attirer regards et caméras, avec pour arsenal de bataille, leurs seins nus désarmants, et des injures fusant comme des balles, dans le bureau de vote, situé à New York, où Donald Trump, était attendu !

Femen

Quand deux activistes de FEMEN USA sèment une zizanie, écourtée par la force, contre Donald Trump, en visant son bureau de vote

En ce Jour J pour les Etats-Unis, le lundi 8 novembre, deux activistes de FEMEN USA (rappelons que ce mouvement revendicatif et vindicatif est né cependant en Ukraine), dont les actions sont motivées par trois chevaux de bataille -« sextrémisme », athéisme, féminisme- ont mené une action coup de poing, dans le bureau de vote où devait voter Donald Trump, à New York, pour les élections présidentielles américaines, dont il est le candidat du parti des Républicains, avant sa venue pour accomplir son devoir de citoyen, plus tard, en famille.

Un mode opératoire, des plus osés, propre aux FEMEN, intitulé ainsi : « Our Weapons are bare breasts ! » (Nos armes sont nos seins nus !)

Pendant un laps de temps très court, mais suffisant pour se faire remarquer, elles ont eu le temps d’arracher leurs t-shirts, dans l’enceinte pourtant protégée et surveillée, qu’était le bureau de vote, où Donald Trump ne s’est rendu, que quelques heures plus tard. Tiffany Robson et Neda Topaloski ont lâché, la voix haute, «Grab your balls! Hate out of our polls!» («Attrape tes couilles ! La haine hors de nos bulletins de vote») avant d’être évacuées, avec réactivité, par la sécurité, renforcée par la présence rassurante, d’agents issus du Secret Service.

Femen, Capture

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Réagissez !