Accueil / Actualités / Ferme des 1000 vaches : elle a 2 semaines pour respecter les règles

Ferme des 1000 vaches : elle a 2 semaines pour respecter les règles

La ferme des 1000 vaches devra se mettre rapidement en conformité avec la loi. Elle a désormais un délai de deux semaines pour réduire son troupeau et être ainsi en règle. L’établissement possède 300 bêtes en trop.

Vache
Vache / Crédit Photo : Pixabay – schneeknirschen

Cette structure qui doit accueillir normalement 500 bêtes va être obligé de se séparer de 300 vaches qui se trouvent actuellement dans cette ferme d’un nouveau genre, elles devront quitter les lieux d’ici une quinzaine de jours. Espérons seulement que ces pauvres bêtes soient traitées correctement, d’après certains témoignages elles ne seraient pas en très bonne santé physique.

Les inspecteurs ont fait une découverte à la ferme des 1000 vaches

Tout aurait débuté par un contrôle des services de la préfecture de la Somme le 9 juin dernier, les inspecteurs avaient alors constaté que le nombre de vaches présente dans cette ferme n’étaient pas en conformité avec le nombre d’animaux normalement décidé par l’arrêt préfectoral. Le 1er février 2013, il autorisait 500 vaches laitières et les inspecteurs ont malheureusement découvert 795 vaches.

Le monde paysan dénonce le concept de la ferme des 1000 vaches

Cette ferme qui se veut moderne et productive n’est pas au goût de tout le monde et en particulier des paysans qui contestent violemment cette exploitation. Le porte-parole de la confédération paysanne a déclaré que la loi était la même pour tout le monde sans exception, elle aimerait également que « l’agriculture reste aux paysans et non aux industriels » comme le rapporte Le Figaro. Les riverains eux aussi sont satisfaits de cette décision, nombreux sont ceux qui n’approuvaient ce genre d’installation dans la région, les animaux seraient traités de façon indigne, les vaches sont là pour produire du lait en masse, elles ne sortent jamais, elles tournent en rond toute la journée.

Un établissement moderne qui ne comble pas 68% des Français

L’arrêté de la préfecture qui a été pris devra être respecté très rapidement sinon le propriétaire de la ferme s’expose à des sanctions administratives, une amende de 15.000 euros et une astreinte journalière de 1500 euros, il peut également y avoir des poursuites pénales à son égard. Un sondage avait démontré en avril dernier que 68% des Français sont opposés à ce genre de ferme où l’exploitation des animaux est contraire à la vie que les vaches sont en attente d’avoir. La modernité n’est pas toujours salutaire.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !