Accueil / Actualités / Fête de la bière : Munich envahie par les réfugiés maintient l’évènement

Fête de la bière : Munich envahie par les réfugiés maintient l’évènement

Munich se prépare malgré l’affluence des migrants à sa fête de la bière. Cette année, elle sera tout à fait comme d’habitude, une seule parenthèse, les migrants pourraient gâcher cette attraction touristique qui attire de nombreux amateurs à travers le pays. La fête de la bière a débuté ce matin, l’année dernière avait connu une affluence de plus de  six millions et demi d’adeptes.

Fête de la bière
Fête de la bière / Crédit Photo : Pixabay – Letiha

Cette grande fête populaire qui se déroule comme toutes les années à Munich, la bière coule à flots, mais cette nouvelle édition pourrait rencontrer quelques soucis d’organisation et de sécurité. Les conservateurs bavarois  avaient demandé expressément à la chancelière Angela Merkel de réduire le flux de migrants en milieu de semaine dernière, sous la pression elle a décidé le retour aux contrôles aux frontières, mais les migrants continuent d’arriver en masse d’Autriche pour rentrer en Bavière, mercredi on a pu recenser plus de 9000 réfugiés.

La fête de la bière sera maintenue à Munich, malgré les migrants

L’Allemagne est de plus en plus confrontée aux problèmes migratoires, des tentes abritent les réfugiés à travers le pays. À la gare Centrale de Munich, deux groupes de personnes s’affrontent dans la diplomatie, certains attendent les fêtards avec des pancartes de bienvenue et les autres attendent les migrants en leur proposant de l’eau et de la nourriture.

La sécurité renforcée à Munich dans le cadre de la fête de la bière

Cette fête de la bière doit absolument bien se dérouler, c’est une économie locale très importante pour la ville, plus d’un milliard d’euros, il n’est donc pas question que les migrants viennent perturber cette fête, leur religion musulmane leur interdit notamment la consommation d’alcool. Des policiers sont arrivés en renfort pour assurer la sécurité des touristes, le ministre aurait déclaré que l’objectif du pays était de séparer le plus possible les migrants et les fêtards pour éviter les conflits. Le projet de la ville de Munich, c’est de continuer à s’amuser comme ils le font chaque année tout en évitant de trop montrer la misère des réfugiés, cela pourrait faire désordre pour cette fête populaire et festive.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Maladie de peau

Maladie de peau : un fléau qui touche 16 millions de Français

Les maladies sont très diverses. La peau est l’enveloppe qui protège notre corps, elle est …

Un seul commentaire

  1. Heureusement qu’ils la maintiennent! Il manquerait plus que ce soit aux autochtones de renier leurs traditions pour s’adapter aux nouveaux arrivants!

Réagissez !