LOADING

Type to search

Fibrose pulmonaire : soulager les patients ciblés par cette maladie incurable

3 mois ago
Share

Aujourd’hui débute la semaine mondiale contre la fibrose pulmonaire, une campagne de sensibilisation, d’information soutenue par l’athlète Stéphane Diagara baptisée « j’ose contre la fibrose » est lancée. Il n’existe pas de traitement spécifique, elle représente une source de handicap plus ou moins important dans la vie quotidienne. Cette maladie respiratoire est peut être due à l’inhalation de gaz toxiques ou de vapeurs de métaux lourds, de moisissures ou à des maladies d’origine immunologiques.

Médecin

Actuellement, on a identifié plus de 140 causes possibles pour la fibrose pulmonaire

Les personnes atteintes de cette maladie respiratoire se plaignent dans un premier temps d’un essoufflement à l’effort puis au repos. La coloration bleutée de la peau peut être observée au fur et à mesure de l’évolution de la pathologie. Il faut donc éviter le plus possible l’exposition aux gaz toxiques. Dans la majorité des cas, les symptômes de la fibrose pulmonaire apparaissent progressivement sur une période de quelques mois à quelques années mais les symptômes peuvent survenir plus rapidement chez certaines personnes. Le diagnostic repose essentiellement sur une biopsie des tissus pulmonaires. Lorsque la lésion est formée, elle reste irréversible, elle ne peut pas être éliminée. Le traitement vise essentiellement à ralentir l’évolution de la maladie.

Les traitements sont aujourd’hui encore très limités, les seuls sont ceux qui soulagent les symptômes

Une greffe de poumon peut être proposée chez les sujets encore relativement jeunes. L’exercice physique peut améliorer l’oxygénation des tissus, toutes les personnes atteintes de fibrose pulmonaire doivent absolument arrêter de fumer. Cette maladie occasionne du stress, de l’anxiété, elle touche plus de 4000 nouveaux cas chaque année en France. L’espérance de vie est d’environ 1500 jours après le diagnostic. Avec cette nouvelle semaine mondiale contre la FPI, un programme spécifique d’entrainement pour les malades, les proches a été partagé en vidéo, un livret avec des techniques de respiration, des exercices musculaires, une surveillance de l’alimentation, des séances de sophrologie ont été mis au point. Ces éléments ont vu le jour afin d’aider les malades à mieux vivre avec la maladie au quotidien et cela le plus longtemps possible.

Médecin, Pixabay – Unsplash

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *