LOADING

Type to search

La fin de l’adolescence, une période à risque

2 années ago
Share

L’adolescence est bien souvent pour les adolescents un cap difficile à passer. Les jeunes sont parfois à ce moment précis de leur vie à la recherche de leur identité. Certains problèmes apparaissent, un mal-être, l’anorexie et dans les cas les plus compliqués, le suicide.

Adolescence

L’enfant qui bascule dans l’adolescence cherche sa place

Il va alors tester ses limites au risque, parfois, de les dépasser. Il est difficile pour les parents d’empêcher les adolescents à faire ce geste de trop qui va entraîner dans une spirale infernale, drogue, sexe non protégé, fugue, suicide. François Truffaut, réalisateur scénariste a écrit un jour « l’adolescence ne laisse de bons souvenirs qu’aux adultes ayant mauvaise mémoire ».

Une nouvelle étude menée auprès de jeunes Anglais âgés de moins de vingt ans met en évidence que plus de 27% des jeunes décédés par suicide ressentaient du stress avant les examens et durant leurs études, ce moment serait un parcours difficile pour certains jeunes qui pourrait les entraîner à commettre le geste fatal. Les scientifiques se sont penchés sur le sujet et les résultats ont été publiés dans la revue The Lancet Psychiatry. C’est l’université de Manchester qui a conduit cette étude, entre le 1er janvier 2014 et le 30 avril 2015, plus de 145 suicides ont été recensés et pour 130 d’entres eux, les chercheurs ont pu connaitre avec précision le contexte exact de leur situation avant le suicide.

Le risque de suicide est en augmentation à la fin de l’adolescence

Cette étude démontre que les suicides augmentent de façon considérable vers la fin de l’adolescence, 79 décès de jeunes âgés entre 18 et 19 ans, 66 chez les moins de 18 ans, 70% étaient des garçons et plus de 63% ont mis fin à leur jour par pendaison. Les résultats montrent que plus de 27% des victimes éprouvaient le stress des examens et dans plus de 54% des cas avérés il y avait eu avant le geste irréparable des automutilations et, dans 25% des cas, l’adolescent avait parlé du suicide une semaine avant le passage à l’acte.

Internet c’est bien souvent de pôle d’informations pour tous ces jeunes en mal de vivre

Ils y trouvent comment passer à l’acte. Plus de 6 jeunes sur 10 avaient eu avant des contacts avec des services de santé, justice ou social. La période de l’adolescence est un cap où plusieurs facteurs à risque peuvent faire basculer le jeune dans un tournant qu’il ne peut plus gérer, rupture sentimentale, peur de ne pas réussir, d’être rejeté, problèmes familiaux. Les experts en charge de cette étude ont souligné que les indices précurseurs devraient pouvoir alerter les proches et que l’écoute était primordiale, essentielle, mais parfois le relationnel est fragilisé, ce qui rend la discussion problématique.

Adolescence, Pixabay – Unsplash

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *