LOADING

Type to search

La Fondation François Sommer milite pour une chasse régulée

3 semaines ago
Share

Il suffit de suivre les actualités pour constater une recrudescence d’activités souvent pointées du doigt. Les chasseurs ne respectent pas toujours les règles, la Fondation Sommer a donc le souhait d’éduquer les Français notamment sur l’importance de réguler ce loisir.

Trois grands principes à respecter pour le bien-être de tous

La Fondation François Sommer a fixé un objectif, celui de valoriser cette chasse régulée afin de respecter réellement les ressources offertes par la nature. Depuis sa création en 1964 par François et Jacqueline Sommer, elle a toujours développé les mêmes objectifs :

  • La gestion des espaces verts en harmonie avec l’Homme
  • La conservation des espèces grâce à la connaissance
  • La promotion de la synergie entre les différents acteurs
  • Mettre en avant les bonnes pratiques
  • Améliorer le partage des connaissances

Un partage sans difficulté entre toutes les générations

La Fondation François Sommer souhaite ainsi enseigner cette connaissance à tous les amis de la nature, les chasseurs… Il est inutile de pratiquer cette discipline pour intégrer ce groupe, car les amoureux de l’environnement sont également accueillis à bras ouverts. L’avenir de la planète est entre les mains de la nouvelle génération, elle a donc une réelle importance qu’il est nécessaire de ne pas reléguer aux oubliettes. De ce fait, l’humain est invité à prendre conscience de son appartenance à cette communauté notamment en agissant dans le plus grand respect grâce à une gestion minutieuse des ressources naturelles. Lorsqu’elle est pratiquée avec raison, la chasse a la possibilité de s’inscrire pleinement dans cette vision. C’est cette dernière que François et Jacqueline Sommer ont pu mettre en avant depuis la création de la Fondation.

Des interrogations importantes à l’horizon 2040

De ce fait, le couple a eu l’idée de partager des collections (art ancien, contemporain, moderne) qu’il est envisageable de contempler au musée de la Chasse et de la Nature. Ce dernier répond parfaitement à cette éthique puisque le public est accueilli notamment pour découvrir les colloques, les concerts, les visites thématiques, les expositions, les conférences… C’est grâce à ces rendez-vous qu’il est possible de transmettre un véritable savoir à l’ensemble des partisans et surtout à la nouvelle génération qui reste primordiale. La Fondation Sommer a donc décidé de s’intéresser de très près aux rapports entre la chasse, la nature et la société à l’horizon 2040. Trois thèmes importants sont évoqués :

  • L’évolution des rapports Homme/animal
  • L’évolution des modes de vie
  • Les milieux et les écosystèmes naturels

Il faut noter que cette mission est particulièrement importante, car les espèces sauvages sont impactées par l’urbanisation. Les constructions prennent de plus en plus d’ampleur, il est difficile d’identifier la place des animaux dans ces transformations massives. Cela demande donc un véritable travail prospectif en améliorant la compréhension des évènements tout en favorisant les initiatives innovantes. Les avis contradictoires doivent aussi être pris en compte, mais avant de chercher à résoudre un problème, il est impératif de connaître la cause. Les experts sont invités à se focaliser sur plusieurs questions :

  • Comment associez les pratiques agricoles et la préservation de la biodiversité ?
  • Face à ce monde fonctionnalisé, comment construire une vraie approche locale ?
  • Quels sont les enjeux à prévoir pour la gestion des écosystèmes

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *