Accueil / Actualités / Foulard : l’un des jeux utilisé par 40% des élèves

Foulard : l’un des jeux utilisé par 40% des élèves

De nombreux enfants n’auraient pas conscience du danger, les jeux de récréation ne sont pas tous sans risque. Une nouvelle enquête réalisée dans l’académie de Toulouse indiquerait que plus de 4 enfants sur 10 auraient comme jeux récréatifs, l’étranglement à l’aide d’un foulard, cette manière de s’asphyxier serait un jeu particulièrement à la mode dans les cours de récréation.

Des scientifiques ont mené cette étude dans plus de 25 écoles du département de Toulouse, leurs travaux ont été publiés dans « les archives de la pédiatrie », les résultats montreraient que les jeunes enfants scolarisés en CE1 et CE2 s’adonneraient à ce genre de jeux très dangereux, ils le feraient soit à l’aide d’un foulard, mais également avec un lacet, ou une écharpe et parfois les enfants retiendraient leur respiration jusqu’à l’étouffement, cette pratique à pour nom le « jeu de la tomate ». Les chiffres relevés par les chercheurs sont différents d’une école à l’autre, ils varient de 16 à 75%. Il en résulterait aussi, que les garçons seraient plus attirés par le jeu du foulard qu’ils pratiqueraient souvent seuls comme le rapporte Pourquoi Docteur.

La dangerosité du jeu du foulard est parfois méconnue par les enfants

L’étude nous indique également que plus les enfants sont petits plus ils seraient tentés par ce genre d’expériences très dangereuse voir mortelle. Depuis les années 1999, ce jeu dangereux aurait causé la mort de plus de 75 enfants en France. De nombreux enfants avouent avoir essayé ce jeu dès la maternelle. Les scientifiques expliquent ce geste, les enfants n’ont pas conscience du danger, ils n’ont pas encore la notion du risque encouru, cela vient lorsque l’enfant grandit.

Une étude tire la sonnette d’alarme sur les dangers de ce genre de jeux

Les parents ont un rôle primordial, nombreux d’entre eux estiment que cela ne peut pas arriver à son enfant que c’est un jeu que jamais leur progéniture ne commettra, trop de parents pensent que leurs enfants sont conscients du danger, mais il ne faut jamais sous estimer la dangerosité de tous ces jeux qui entraînent les enfants souvent vers une mort inévitable.

Foulard, Pixabay –

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Maladie de peau

Maladie de peau : un fléau qui touche 16 millions de Français

Les maladies sont très diverses. La peau est l’enveloppe qui protège notre corps, elle est …

Réagissez !