Accueil / Actualités / France : les élèves français sont ceux qui ont le moins d’école

France : les élèves français sont ceux qui ont le moins d’école

Les écoliers français auraient plus de cours que la moyenne observée ailleurs. La France a réformé son rythme scolaire, mais malgré tous ces changements qui tentent à faire évoluer l’éducation, notre pays reste celui ou les élèves comptabilisent le moins de jours d’école par an, mais les élèves, contrairement à que l’on pourrait croire passe plus de temps à étudier les « fondamentaux » que la plupart des enfants d’autres pays voisins. La lecture et les mathématiques sont les matières qui sont le plus travaillées à l’école.

L’organisation de coopération et de développement économique (OCDE) vient de faire paraître ces résultats dans la publication annuelle « regards sur l’éducation 2015 » ce mardi 24 novembre. On peut y lire que les questions de temps scolaire sont parfaitement détaillées, pour ce qui est de l’école primaire, les élèves ont 162 jours d’école par an contre 182 jours dans d’autres pays soit 864 heures de présence et 991 heures au collège et toujours selon le rapport de l’OCDE, les élèves français consacrent plus de temps à la lecture, la littérature 37% contre 22% ailleurs, 21% pour les mathématiques contre 15% dans d’autres pays selon « Les Échos ».

Les élèves français commencent l’école dès 3 ans

Une particularité est également à relever en France, dès l’âge de trois ans, les enfants peuvent aller à l’école (maternelle). La composition des classes est également différente, 23 élèves en France contre 21 élèves ailleurs, 40% des étudiants qui quittent le système éducatif obtiennent un diplôme supérieur de cycle court contre 17% dans d’autres pays voisins.

Des écarts de réussite entre les différentes écoles de France

L’OCDE insiste sur le fait qu’il faudrait revaloriser le métier d’instituteur et de professeur, il faudrait également consacrer plus de fonds pour les établissements qui sont situés dans les zones dites défavorisées, les écarts de réussite sont encore bien trop importants, l’échec scolaire doit être résorbé afin que chaque élève ait la même chance que celui qui étudie dans un établissement différent.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !