Accueil / Actualités / En France, le suicide impacte surtout la Bretagne

En France, le suicide impacte surtout la Bretagne

Les suicides sont inégaux selon les régions de notre pays, pourquoi certaines concentrent plus de décès volontaires, quelles sont les causes, les effets déclencheurs ? La seule chose qui semble concrète, c’est que le département breton reste celui où les agriculteurs sont les plus nombreux et que leur situation est loin d’être facile au quotidien, ce qui en fait une « population à risque », cela pourrait dans un premier temps expliquer ces chiffres qui restent très inquiétants pour notre pays, mais il existe également d’autres facteurs aggravants, la solitude et l’isolement, la dépression.

27 suicides par jour référencés en France

L’observatoire national du suicide (ONS) a remis son dernier rapport sur cette question grave le mardi 2 février à la ministre de la Santé Marisol Touraine, c’est le second dossier pour cet organisme qui a été crée en 2013. Il s’avère que les chiffres restent préoccupants, en 2012, le suicide a concerné plus de 9713 personnes en France métropolitaine, soit 27 suicides par jour. L’observatoire national du suicide tient a souligner que le suicide reste un réel problème de santé publique, plus de 80.000 personnes sont hospitalisées à la suite d’une tentative de suicide, plus de 75% des décès volontaires sont des hommes, plus marqués entre 25 et 44 ans.

26 régions passées à la loupe pour le nombre de suicides

Le rapport démontre également  que les tentatives de suicide sont surtout présentes chez les jeunes femmes de 15 à 20 ans et dans une moindre mesure de 40 à 50 ans.  Le suicide est individuel, c’est propre à chacun, mais il peut être combattu de façon collective. Marisol Touraine a promis une nouvelle feuille de route pour améliorer la prise en charge des personnes à risque. Le rapport qui a été rendu à la ministre de la Santé met en évidence les 26 anciennes régions françaises et l’observatoire dresse un premier bilan en indiquant le mode opératoire, le taux d’hospitalisation pour tentative de suicide.

Le suicide est moins présent dans le sud de la France

Le décès volontaire peut-il être associé à la zone habitée, le manque de soleil, la solitude, la dépression et le passage à l’acte ? C’est difficile à mettre en place pour les spécialistes, mais il existe un endroit où le suicide est moindre c’est le sud de la France, moins de 10 suicides pour 100.000 habitants. Les campagnes restent les premières touchées, l’âge est aussi à prendre en compte, un pic entre 45 et 54 ans puis après 75 ans. Pour Marisol Touraine « le suicide reste un échec collectif ».

Dépression, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se laver les dents

Dents de lait des enfants : des informations capitales pour lutter contre le cancer

Lorsque les enfants perdent leur dent de lait, certains parents après le passage de la …

Réagissez !