LOADING

Type to search

Tags:

Frigide Barjot : son ancien logement devient une colocation pour étudiants

2 années ago
Share

Frigide Barjot a été expulsée, aujourd’hui les étudiants découvrent son logement. Après avoir récupéré l’appartement en 2014, la mairie a décidé de le transformer en colocation pour les étudiants présents dans la capitale. Dans le XVe arrondissement de Paris, ils prennent leurs marques dans l’ancien logement de la militante « anti mariage pour tous ».

Frigide Barjot

Frigide Barjot / Crédit Photo : Wikimédia – LudoVersailles89

En juin 2013, la ville de Paris demande l’expulsion de Frigide Barjot et de sa famille des deux appartements juxtaposés qu’ils occupent dans le 15e arrondissement. Frigide Barjot a essayé de combattre cette décision, la jugeant à caractère politique, pour elle l’engagement qu’elle a eu au sein de la manif pour tous a joué dans son expulsion. Mais malgré l’appel, elle quittera son appartement le 29 octobre 2014. Après des travaux de rénovation, les étudiants ont découvert ce matin ce logement social de 173 m² disposant d’une grande terrasse, il est situé derrière le Champ-de-Mars.

75 000 euros pour remettre en état le logement de Frigide Barjot

La ville qui est propriétaire de l’immeuble a reproché à Frigide Barjot d’occuper ce logement social illégalement. Aujourd’hui, une colocation se met en place et parmi ce petit monde, une jeune fille fille de 19 ans en licence de lettres et favorable au mariage pour tous est contente de la décision de la mairie de Paris en faveur « des étudiants qui sont en galère » selon Le Parisien.Tous les étudiants qui occupent cet appartement sont boursiers et ils bénéficient de l’APL, il ne leur en coûtera que 300 euros par mois de loyer chacun, ils sont cinq. La mairie a déboursé pour les travaux de rénovation plus de 75.000 euros et 11.000 euros pour le mobilier.

Les étudiants débarquent en colocation dans un logement à Paris

Dans la capitale, aujourd’hui, on compte 200 logements en colocation, ils profitent à plus de 800 jeunes étudiants, ce système est profitable pour les étudiants en galère, de cette façon, ils ne se retrouvent pas seuls et ils peuvent s’entraider. Cette initiative devrait inspirer plusieurs villes de France, les étudiants ont de plus en plus de mal à se loger dans notre pays.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *