LOADING

Type to search

Gard : un chat euthanasié après avoir servi de ballon de football

3 années ago
Share

Dans le Gard, le 31 octobre dernier, un chat prénommé Duchesse est décédé, car trois enfants avaient joué avec l’animal.

Photo d'illustration d'un chat

Photo d’illustration d’un chat

A Vauvert, dans le Gard, les associations et le vétérinaire ont assisté à une violence gratuite sur un petit chat prénommé Duchesse. Cette femelle faisait partie du village, mais elle n’appartenait à personne. Plusieurs habitants étaient attachés à cet animal et ils lui apportaient de la nourriture. En parallèle, trois enfants âgés de 12 à 13 ans ont décidé le 31 octobre dernier de jouer à un jeu bien particulier et surtout cruel. Le calvaire de Duchesse a alors commencé et chacun à leur tour, ils ont joué au football avec le chat en s’en servant comme ballon.

Dans le Gard, un chat sert de ballon de football

Une habitante de Vauvert dans le Gard a trouvé le chat agonisant et elle l’a immédiatement transporté chez le vétérinaire. Ce dernier n’a toutefois pas pu la sauver, car les blessures étaient trop importantes. Duchesse souffrait d’un traumatisme crânien, de saignements, de lésions respiratoires profondes et elle était en état de choc. Il a été décidé d’euthanasier le chat pour abréger ses souffrances. Alors que le gouvernement s’interroge sur l’interdiction de la fessée, pourrait-on aussi se pencher sérieusement sur la violence commise sur des êtres sans défense comme les animaux, les personnes âgées, les handicapés…

Pas encore de poursuites dans le Gard après cet acte de torture

Une pétition a vu le jour sur Internet dans le but de protester contre le non-respect de la vie. Deux des trois enfants domiciliés dans le Gard ont été entendus par les forces de l’ordre selon une information de Midi Libre. Le parquet de Nîmes n’a pas déclenché de poursuites, mais une plainte a été déposée par la SPA, la Fondation Brigitte Bardot et 30 millions d’amis. Les trois associations ont décidé de se constituer partie civile dans cette affaire odieuse qui a outré de nombreux internautes.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *