LOADING

Type to search

Gastro-entérite : un retour rapide en Bourgogne France Comté

1 année ago
Share

L’automne est parmi nous depuis quelques semaines, il faut déjà penser aux maladies hivernales, la gastro-entérite en fait partie malheureusement. Cette année, c’est avec un peu d’avance qu’elle arrive dans nos foyers. Selon les dernières estimations, plus de 225.000 personnes auraient été touchées par la maladie. Ces chiffres sont normalement relevés bien plus tard, le pic épidémique se situe surtout en tout début d’année mais en cette mi-octobre, le record semble avoir été battu selon l’institut de recherche pour la valorisation des données de santé.

Maladie

La gastro-entérite s’invite plus tôt que prévu

Certaines régions sont touchées plus que d’autres, l’Ile de France, l’Alsace Champagne Lorraine Ardennes et la Provence Alpes Côte d’Azur. La gastro-entérite est donc cette année plus virulente, des mesures de prévention doivent être adoptées au plus vite afin d’éviter la prolifération. Le premier conseil reste le lavage des mains à l’eau et au savon plusieurs fois par jour, même des mains propres peuvent être porteuses de bactéries, 15 secondes de lavage quotidiennement sont particulièrement conseillées, surtout à des moments jugés comme essentiels comme la préparation des repas, en rentrant chez soi, lorsque l’on s’occupe des enfants, après avoir été aux toilettes. Les solutions hydroalcooliques doivent être un complément en cas d’absence d’eau, de savon.

La personne reste contagieuse trois jours après sa guérison

Bien que normalement anodine, la gastro-entérite s’avère parfois mortelle dans certaines régions du monde. Si la maladie n’est pas prise en charge rapidement, elle peut entraîner des complications graves notamment chez les jeunes enfants, les personnes âgées, cela à cause de la déshydratation qu’elle occasionne. Un enfant peut en effet se déshydrater très rapidement après seulement 1 ou 2 jours de diarrhées.

La gastro-entérite est une affection qui touche le tube digestif

Elle cause des vomissements, diarrhées, fièvre et des douleurs abdominales. Les symptômes disparaissent au bout de 2 ou 3 jours normalement. Dans les cas les plus graves, une hospitalisation est nécessaire, les médecins utilisent alors des perfusions afin de réhydrater le malade. Si l’on est contaminé par ce virus hivernal, le repos est préférable, il faut aussi se tenir éloigné des personnes les plus fragilisées, de manger léger, de boire souvent. L’épidémie de gastro-entérite nous rappelle avec un peu d’avance que l’hiver sera bientôt là avec ses bons et ses mauvais côtés.

Maladie, Pixabay – Counselling

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *