Accueil / Actualités / Gels anti-bactériens : un danger pour cette solution désinfectante

Gels anti-bactériens : un danger pour cette solution désinfectante

Les gels anti-bactériens sont-ils finalement plus dangereux que désinfectants ? C’est une enquête vient semer le trouble alors que ces produits s’inscrivent de plus en plus dans le quotidien des humains.

Savon
Savon / Crédit Photo : Pixabay – ritual

Les gels antibactériens sont devenus depuis très longtemps une habitude que de nombreuses personnes utilisent pour se désinfecter les mains, presque un rituel qu’il faudra peut-être dans les prochains jours revoir son utilité. Une étude américaine vient bouleverser toutes les propriétés qui jusque-là étaient celles de désinfecter et d’éviter avec ces gels de tomber malade, très utilisés en période de grippe et de gastro-entérite. Les effets néfastes sur la santé que produiraient ces gels anti-bactériens seraient directement liés au Bisphénol A qu’ils contiennent et qui se révéleraient être dangereux pour la santé. Ce réflexe très recommandé par le ministère de la Santé va-t-il vivre ses derniers jours d’existence ?

Des gels anti-bactériens pointés du doigt à cause des composants et du BPA

Les chercheurs de l’université du Missouri aux États-Unis viennent de mettre en évidence que ces gels anti-bactériens favoriseraient l’absorption du Bisphénol A par les pores de la peau, cette molécule est tout de même responsable de perturber le système endocrinien. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue médicale « Plos One », les gels anti-bactériens sont sur le long terme pourraient finalement être plus nocifs que salutaires pour la bonne santé, ils tueraient certains microbes et en développeraient d’autres. Une étude qui avait déjà été publiée il y a de cela quelque temps mettait en garde les utilisateurs de ces produits d’être vigilants, car des agents présents dans ces solutions désinfectantes, comme le triclosan et le triclobarban déclencheraient des dérèglements hormonaux.

Remplacer les gels anti-bactériens par le savon

Le Bisphénol A est une molécule néfaste pour la qualité et la quantité du sperme chez l’homme et il serait également à l’origine de fausses couches et il pourrait même favoriser certains cancers. Il vaut donc mieux se laver les mains avec un bon savon et de l’eau tiède, rien ne peut remplacer ce désinfectant tout simple qui a déjà montré son utilité et son pouvoir de désinfection par le passé.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se laver les dents

Dents de lait des enfants : des informations capitales pour lutter contre le cancer

Lorsque les enfants perdent leur dent de lait, certains parents après le passage de la …

Réagissez !