Accueil / Actualités / Les gels hydroalcooliques de nouveau contestés par les scientifiques, les consommateurs sont face à un ras-le-bol

Les gels hydroalcooliques de nouveau contestés par les scientifiques, les consommateurs sont face à un ras-le-bol

Les gels hydroalcooliques sont pratiques pour se protéger des bactéries, ils provoqueraient en fait des allergies, des maux de tête, des nausées, des vomissements, des vertiges… L’association Santé Environnement France avait déjà tiré la sonnette d’alarme il y a quelques années sur la dangerosité de ces gels hydroalcooliques en précisant qu’un usage régulier, prolongé pouvait avoir comme conséquence un dérèglement hormonal. Il est important de ne pas psychoter, les effets nocifs n’apparaîtraient qu’en cas d’usage intensif.

Se laver les mains

Depuis les épidémies de grippe, de nombreuses personnes ont adopté les gels hydroalcooliques sur les conseils du ministère de la santé pour se désinfecter les mains

Les gels hydroalcooliques ont des propriétés bactéricides, virucides, fongicides, toutes les bactéries, les virus et autres champignons sont éliminés mais notre santé est-elle vraiment préservée à long terme ? Ces solutions ne remplacent pas un bon lavage des mains avec du savon. Les bactéries qui se trouvent sur nos mains ne sont pas toutes mauvaises, certaines nous permettent de combattre celles résistantes aux antibiotiques. A force de vouloir aseptiser notre organisme, notre environnement, on perd notre meilleur défense immunitaire. Les médecins au vu de ces désagréments nocifs, recommandent d’utiliser ces gels hydroalcooliques de façon occasionnelle.

Chaque jour, de nouvelles études nous informent que notre quotidien est rempli de produits toxiques qui empoisonnent notre santé, celle de nos enfants, notre avenir est-il compromis ?

Afin qu’une prise de conscience soit enfin effective au plus tôt, plus de 206 scientifiques de 19 pays ont signé la déclaration de Florence sur le Triclosan, le Triclocarban, ce manifeste a été publié dans le journal Environmental Health Perspectives. Les auteurs mettent en cause directement ces deux molécules contenues dans les savons antibactériens, les dentifrices, les vêtements de sport, les chaussures. Face aux nombreux dangers démontrés, les chercheurs signataires de ce rapport demandent prudemment le retrait de ces deux substances toxiques dans les produits utilisés au quotidien par les consommateurs. Ils doivent être absolument être remplacés par des molécules inoffensives pour la santé. Afin de tomber malade, nous utilisons tous des gels hydroalcooliques  mais le problème c’est qu’en fin de compte, ils nous empoisonnent à petit feu. Les industriels vont-ils un jour fabriquer des produits sains, non dangereux ?

Se laver les mains, Pixabay – jackmac34

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !