Accueil / Actualités / Grèce : 73 médicaments interdits d’exportation à cause de la crise

Grèce : 73 médicaments interdits d’exportation à cause de la crise

La Grèce a peur pour ses médicaments à cause de la crise que le pays traverse. Elle a décidé d’interdire l’exportation de 73 références pour protéger la santé publique, il s’agit d’une mesure d’urgence qui reste tout de même temporaire.

Médicaments
Médicaments / Crédit Photo : Pixabay – Mizianitka

La Grèce devrait recevoir un troisième prêt, mais le pays restera sans doute dans la zone euro. Le peuple était contre cette éventualité et il se dirige vers une crise profonde d’austérité. De ce fait, il a été décidé pour le bien de la santé publique d’interdire l’exportation de 73 médicaments. Cette mesure d’urgence est rapportée par Healthview qui mentionne un communiqué de l’agence EOF. L’interdiction est toutefois temporaire, mais le pays souhaite donner une priorité au marché intérieur au lieu de favoriser l’international.

La Grèce s’apprête à vivre une période de restrictions

Les 73 médicaments ne peuvent donc pas être exportés et cela concerne tous les stocks disponibles chez les grossistes, les pharmacies… La Grèce a peur qu’une pénurie vienne frapper le territoire, ce qui menacerait directement la santé des Grecs. Il faut noter que le pays traverse une situation complexe et c’est également le cas pour le parti Syriza qui se sent trahi par Alexis Tsipras. Ce dernier a succombé au plan de l’Europe et il ne forcera donc pas le pas pour en sortir. Des restrictions massives sont donc prévues et l’agence du médicament en Grèce souhaite prendre cette mesure de précaution.

73 médicaments non exportables pour le bien de la santé publique

L’interdiction d’exportation est valable dès la publication du communiqué et jusqu’à nouvel ordre. Elle pourrait donc durer plusieurs semaines voire des mois, cela dépendra sans doute de la capacité de la Grèce à réagir face à ce nouveau plan de restrictions. Les Grecs pourront donc se soigner s’ils en éprouvent le besoin et ceux qui doivent suivre des traitements peuvent être rassurés. En effet, l’interdiction concerne aussi bien les vaccins contre la varicelle, l’hépatite et le polio que les traitements contre l’asthme et le diabète.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Enfant

La générosité des internautes va permettre au petit Louis, âgé de cinq ans, d’apprendre à manger normalement

L’histoire du petit Louis, dont vous connaissez peut-être des épisodes, en est presque à son …

Réagissez !