Accueil / Actualités / Grève de la faim à Vaincre l’autisme pour faire bouger les consciences

Grève de la faim à Vaincre l’autisme pour faire bouger les consciences

L’association Vaincre l’autisme a été créée il y a de cela une quinzaine d’années, elle défend les droits des enfants autistes. Face à l’inaction du gouvernement, le président de cette association vient d’entamer une grève de la faim.

Vaincre l’autisme se bat pour que les autistes intègrent les écoles

Elle est à l’origine du concept novateur futuroscool. Les enfants sont bien trop souvent orientés vers la psychiatrie alors que les inclure à un système éducatif dit normal est sans aucun doute un facteur de progression pour tous les autistes. L’association Vaincre l’autisme veut avec son concept répondre à un besoin d’aujourd’hui, celui d’un système éducatif adapté et à un programme d’écoute de la différence en mettant en avant la compétence des enfants. Il ne veut en aucun cas se substituer à l’école classique, mais elle veut donner aux enfants atteints d’autisme des bases sérieuses pour qu’ils puissent bénéficier d’une scolarisation normale.

Le président décide d’une grève de la faim

De nombreux autistes ne sont pas pris en charge faute de structures, de places, d’argent, c’est pour cela que l’association voudrait développer son réseau dans toute la France. À ce jour, deux structures ont été mises en place et seule celle de Paris reste viable. Le président de l’association face à l’incompréhension des dirigeants a décidé d’une grève de la faim pour tenter de se faire entendre contre le manque de moyens. Pour l’instant, le ministère de la Santé n’a fait que la sourde oreille.

L’association a été créée il y a 15 ans, le président a fondé ce concept nouveau, car le seul traitement que l’on offrait à l’époque à son fils atteint d’autisme, c’était la camisole de force et depuis il se bat pour qu’enfin on donne à tous ces enfants l’opportunité d’étudier dans des établissements habilités à leur évolution. Aujourd’hui son fils s’apprête à vivre seul alors qu’il y a une dizaine d’années seule la psychiatrie s’offrait à lui.

L’intérêt de Futuroschool pour les autistes

La France est très en retard dans ce domaine, la prise en charge éducative de tous ces enfants n’est malheureusement pas optimum. Futuroschool répond pourtant aux besoins des enfants cas par cas. Malgré les nombreuses demandes d’ouvertures, plus de 300 à travers le pays, celle de Paris attend le renouvellement de son agrément par l’agence régionale de santé. Le droit des enfants autistes n’est pas respecté dans notre pays, pourquoi faut-il en arriver là pour que les consciences bougent alors que l’urgence est là , le gouvernement va-t-il rester sourd encore longtemps ?

Un enfant, Flickr

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

Réagissez !