LOADING

Type to search

Grignoter le soir : une mauvaise habitude qui peut impacter la santé sur le long terme

6 mois ago
Share

Qui un jour n’a pas été tenté de grignoter devant la télévision, pas forcément une bonne idée pour se garder en bonne santé. Ce n’est pas sans incidence sur la santé. En général, les aliments gras et sucrés sont privilégiés. Lorsque l’on multiplie les prises alimentaires en dehors des repas, cela augmente sensiblement les apports caloriques de la journée, tout ce surplus est alors transformé en masse grasse. Par ailleurs grignoter n’est pas judicieux pour une bonne santé dentaire, des sécrétions acides présentes dans la salive attaquent l’émail, c’est alors les caries. 

Grignoter

Le grignotage, c’est manger sans avoir faim mais par ennui, pour faire face au stress, combler un vide, un manque, pour se réconforter

La vraie faim se reconnait, c’est en effet une sensation de vide, une perte d’énergie, de concentration. Le grignotage est une fausse faim dictée par un événement extérieur, conditionné par des facteurs comme une publicité vantant la douceur de biscuits au chocolat, de bonbons qui rappellent l’enfance, enfin un moment de plaisir intense à la clé mais en réalité le grignotage n’est pas bon pour l’organisme. Votre amie vous annonce son divorce, tout d’un coup vous vous dites que la vie est injuste, vous finissez le pot de pâte à tartiner, un réconfort qui va peser lourd sur votre santé future.

Nous vivons dans un monde, une société où la nourriture est à portée de main, il faut savoir ne pas craquer

Selon une étude menée par des chercheurs de l’université de Pennsylvanie, le grignotage du soir et les repas pris tardivement peuvent augmenter le risque de diabète, de problèmes cardiovasculaires. Une expérience a été réalisée durant plus de seize semaines auprès de neuf personnes en bonne santé avec un indice de masse corporelle normal. Durant huit semaines, les volontaires ont pris trois repas par jour, deux goûters entre 8 et 19 heures, les huit autres semaines, ils ont modifié les horaires des repas entre midi et 22 heures. Les résultats ont démontré que dîner trop tardivement le soir avait comme incidence une augmentation du taux de glucose, d’insuline dans le sang, ce qui entraîne un diabète de type 2. Ces changements perturbent aussi le taux de cholestérol, les problèmes cardiovasculaires à long terme selon des propos relayés par Nice Matin. Le grignotage est donc à éviter. La santé, il faut en prendre soin, c’est l’assurance d’une vie plus saine, plus longue.

Grignoter, Pixabay – Pezibear

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *