Accueil / Actualités / Grippe en France : cette maladie n’a pas tué 18300 personnes

Grippe en France : cette maladie n’a pas tué 18300 personnes

La grippe en France n’est pas à l’origine de 18 300 décès, car il pourrait avoir une confusion dans la lecture de certains chiffres.

Grippe
Grippe / Crédit Photo : Pixabay – PublicDomainPictures

Pour cet hiver, près de 18 000 personnes sont décédées, mais les morts ne sont pas toutes expliquées par la grippe. En effet, sur la toile, certaines informations laissent penser parfois le contraire. Or, en lisant le rapport de l’InVS, il est possible de constater que les symptômes grippaux ne sont pas tous à l’origine de ce nombre de morts qui reste très élevé pour cette année. L’institut souligne toutefois que l’épidémie à cause du virus A a été forte, car elle est restée en tête des maladies pendant près de 9 semaines, ce qui a occasionné près de 2.9 millions de consultations et il y a 55 % de virus A H3N2.

D’autres facteurs hivernaux et la grippe ont tué cet hiver

La grippe a donc eu en France un impact important notamment chez les plus de 65 ans avec près de 47 % des 3133 hospitalisations. Les services de réanimation ont également été contraints de traiter 1558 cas graves et l’InVS stipule dans son rapport qu’un excès de « 18 300 décès » a été enregistré et de « toutes causes ». Par conséquent, la grippe est incluse, mais elle n’est pas la seule responsable, car d’autres facteurs pendant l’épidémie ont été à l’origine des décès. Dans 13 des 15 pays qui font partie de la surveillance européenne de la mortalité hivernale, un excès de 90 000 décès a été enregistré.

La grippe n’est pas la seule responsable des 18 300 décès

L’InVS ne mentionne pas comme un lecteur a pu nous le faire constater le chiffre réel des décès engendrés uniquement par la grippe. De ce fait, l’épidémie a été importante, mais il est difficile de dévoiler une statistique réelle, les plus de 18 000 décès sont dus à la grippe et à d’autres symptômes, car plusieurs maladies ont été référencées en France au cours de l’hiver. En ce qui concerne la raison de cette forte mortalité, la mutation du vaccin pourrait être une cause.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Se laver les dents

Dents de lait des enfants : des informations capitales pour lutter contre le cancer

Lorsque les enfants perdent leur dent de lait, certains parents après le passage de la …

Réagissez !