Accueil / Actualités / Hamburgers : de la bouse de vache dans les préparations

Hamburgers : de la bouse de vache dans les préparations

Les hamburgers contiendraient pour la plus grande partie des matières fécales et donc de la bouse de vache. Bon appétit, cet article pourrait bien vous le couper pour de bon si vous consommez ce genre de nourriture. La cause de cette révélation, la viande hachée, ces conclusions qui vont jeter un froid chez tous les amateurs de hamburgers ont été révélées dans le magazine américain « Consumer Reports ».

Vaches
Vaches / Crédit Photo : Pixabay – Pixel-Sepp

Les hamburgers, ce petit rond tout doré et fort appétissant garni de plusieurs choses et en particulier d’un steak haché serait une nourriture infectée de matières fécales, quand on pense que dans notre pays, un sandwich sur deux qui est vendu est un hamburger, cela peut faire réfléchir les adeptes de cette « Junk Food ». Selon une étude d’un cabinet « GR » pour l’année 2014, il y aurait eu plus d’un milliard de hamburgers consommés en France et ces chiffres augmentent sans cesse. Les jeunes raffolent de cette nourriture simple, pratique, peu onéreuse.

La viande hachée est pratiquement infectée par des matières fécales

La viande hachée a été passée au microscope pour arriver à de telles conclusions, les scientifiques ont réalisé des tests sur plus de trois cents boites de steaks hachés environ 200 Kg de viande, et cela dans plus de 26 villes des États-Unis, les chercheurs ont aussi analysé de la viande dite « bio » et celle provenant d’élevage traditionnel et le constat est affligeant. La quasi-totalité de la viande hachée est infectée, elle contient des bactéries qui résulteraient des matières fécales.

La bouse de vache contamine la viande lors de l’abattage

Comment de la matière fécale peut-elle se retrouver dans les assiettes des consommateurs ? Lors de l’abattage des animaux, les excréments qui se trouvent sur la peau des bovins et dans leurs intestins se retrouvent inévitablement tout au bout de la chaîne. Lorsque la viande est bien cuite, les bactéries sont éliminées sous l’effet de la cuisson et de la chaleur, mais pour ce qui est de la viande hachée, c’est un peu différent, les bactéries sont mélangées aux petits morceaux et quand vous mangez un hamburger vous dégustez de « la bouse de vache ». Un seul geste à faire, bien cuire la viande à 160°, la manipuler avec le plus grand soin et si après la lecture de cet article, il vous reste une petite faim, une alternative, le sandwich traditionnel, et encore !

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !