Accueil / Actualités / Haut-Rhin : trois chasseurs intoxiqués dont l’un gravement en confondant lait et insecticide

Haut-Rhin : trois chasseurs intoxiqués dont l’un gravement en confondant lait et insecticide

Dans le Haut-Rhin (Alsace), ce lundi 29 mars, a eu lieu une intoxication bénigne (pour deux des trois chasseurs impliqués dans ce fait divers pour le moins inédit) ou aigüe (concernant le dernier d’entre eux), par l’ingestion rimant avec indigestion, le cas échéant, d’un insecticide, à la place du lait. Ce dernier est plus propice à une assimilation par l’organisme de tout être humain. Cette confusion aurait pu tourner au drame, à connotation morbide, qui a heureusement pu être évité par la rapidité ainsi que l’efficacité louables des secours sollicités.

Pourquoi cette méprise alors qu’il était clairement indiqué sur la fiole contenant l’insecticide tous ses effets néfastes à la dangerosité extrême ?

Les faits troublants que nous allons vous rapporter, concernent un hobby, que dis-je, un sport national et de saison, qu’est la chasse, avec pour danger majeur connu jusqu’ici les tirs le plus souvent accidentels d’un individu à un autre. Les Dernières Nouvelles d’Alsace de même que L’Alsace, deux rivaux de la zone géographique (le Haut-Rhin pour être précis) qui alimentent leurs chiens écrasés, ont eu la primauté d’une confusion, à peine croyable, selon les secours dépêchés sur place, entre deux produits aux antipodes l’un de l’autre, aisément discernables de par leur packaging : le lait (aliment liquide comestible) et un insecticide (à la toxicité facile à distinguer car distinctement signalée). Ces faits insolites se sont déroulés le lundi 29 mars. Place maintenant à l’exposé narratif et explicatif de ce fait divers des plus insolites, que nous déplorons évidemment hélas, relevant du mirage visuel, de la part de ses trois protagonistes, à savoir des chasseurs, à l’aveuglement presque infantile, de par leur inconscience notable.

Le bilan est sévère de par ses dommages corporels infligés, surtout pour l’un des trois chasseurs, mais le pire, à savoir un ou des décès, a été évité

C’est dans le secteur de la forêt de la Hardt, près de Mulhouse, que l’accident malencontreux s’est produit, impliquant à des degrés divers, trois chasseurs. Au terme d’une vaste opération de nettoyage, ces derniers ont commis l’irréversible, à savoir l’ingestion d’un insecticide alors qu’ils croyaient béatement boire du lait. Le plus atteint, de par la forte dose ingérée, est un ressortissant suisse de 73 ans. Son cas des plus sévères a nécessité un prise en charge rapide car du registre d’une « urgence absolue » par le Samu à l’hôpital Emile-Muller de Mulhouse. Les deux autres chasseurs, âgées de 24 et 53 ans, n’ont été que légèrement intoxiquées, n’ayant à peine goûté à l’insecticide, que l’on devine corrosif et extrêmement douloureux, autant pour les voies respiratoires que pour l’appareil digestif. L’insecticide avait pour contenant une fiole présentant pourtant explicitement des pictogrammes de produits dangereux, qui auraient en toute logique dû alerter les trois chasseurs, sur des effets néfastes à ne surtout pas négliger.

Pompiers, Wikipédia – Crochet.david

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !