LOADING

Type to search

Homophobiol : un « comprimé » pour contrer l’homophobie

2 années ago
Share

Pour éradiquer l’homophobie de la planète, il suffirait d’avoir recours à Homophobiol. Ce nouveau « médicament » a été dévoilé lors d’une campagne de sensibilisation qui a le mérite de se démarquer grandement.

Un simple médicament pour supprimer l’homophobie

Depuis quelques années, les agressions homophobes n’ont cessé de prendre de l’ampleur. Les victimes sont désarmées face à cette recrudescence, l’actualité a souvent mis en avant des actes condamnables envers des hommes ou des femmes. Ce n’est malheureusement pas la seule communauté qui est prise pour cible, car la différence est généralement mal perçue. De ce fait, que ce soit au niveau de la religion, du régime alimentaire ou de son orientation sexuelle, il y a toujours des personnes pour critiquer ouvertement sans aucune retenue.

Homophobiol est donc présenté avec une bonne dose d’humour comme le premier comprimé capable de mettre un terme à l’homophobie, et même à la transphobie. Cette double action possible grâce à des substances actives comme un agent adoucissant, et même un extrait naturel d’arc en ciel.

La drôle de campagne accompagnée d’un concours

Cette démarche est le fruit d’une collaboration entre Aides et Ex-Aequo. Les deux associations partagent même une notice d’utilisation pour que les effets d’Homophobiol soient à la fois rapides et intéressants. Pour rappel, la pénalisation de l’homosexualité dans le monde n’est pas la même en fonction des différents pays. Généralement, c’est surtout dans certains pays africains que la réponse est la plus forte à savoir la peine de mort. Il y a donc encore des nations qui condamnent ouvertement cette orientation sexuelle sans se soucier du bonheur d’autrui.

50 boîtes d’Homophobiol à gagner jusqu’au 21 mai

La notice d’Homophobiol insiste sur le fait que les lois appartiennent à un autre âge, les deux associations prennent notamment pour exemple le cas du Cameroun qui reste très en retard par rapport à divers pays du monde entier comme les États-Unis ou encore la France. L’homosexualité est condamnée par une peine de 5 ans de prison. Dans le cadre de cette campagne de sensibilisation assez sympathique, un concours est organisé par AIDES, il permet de gagner jusqu’à 50 boîtes de ce fameux Homophobiol. Le formulaire est disponible jusqu’à la fin du mois de mai, l’objectif consiste à lutter contre ces trois décennies d’homophobie.

L’association estime que, « traiter l’homophobie, c’est aussi faire reculer le sida ».

Homophobiol, Capture écran AIDES

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *