Accueil / Actualités / Huile de soja : l’obésité favorisée selon une étude américaine

Huile de soja : l’obésité favorisée selon une étude américaine

L’huile de soja est à ajouter sur la liste des ingrédients qui favorisent l’obésité. C’est une enquête américaine qui point du doigt cette consommation néfaste pour la santé.

Obésité chez la souris
Obésité chez la souris / Crédit Photo : Wikipédia – Bigplankton

Au fil des études, nous avons pu apprendre que les aliments soupçonnés de favoriser l’obésité sont nombreux. Les boissons sucrées sont largement pointées du doigt notamment lorsqu’une consommation est excessive. Les nutritionnistes recommandent la pratique d’une activité physique et une alimentation saine où il faut limiter l’apport des acides gras. Désormais, il faudra bannir l’huile de soja, car elle se révèle être néfaste. Pour obtenir cette constatation, ils ont utilisé des souris qui ont donc subi un régime alimentaire spécifique.

L’huile de soja responsable de l’obésité chez les souris

L’huile de soja a favorisé la prise de poids de 25 % par rapport à l’huile de coco. Cette dernière sera donc à privilégier en cas d’incertitude entre les deux produits. Ce n’est pas le seul impact négatif déterminé au cours de l’étude, car en parallèle de l’obésité, cette huile est responsable de dommages au niveau du foie selon la revue Plos One qui partage donc cette étude réalisée par l’université de Californie. Les chercheurs ont également été surpris de faire cette constatation, car selon Science World Report, l’huile de soja s’avère être plus nocive que le fructose même s’il reste lui aussi néfaste pour l’organisme.

Aux Etats-Unis, l’huile de soja s’invite à toutes les tables

Les Américains ont souhaité réaliser cette étude, car la consommation de l’huile de soja subit une forte croissance ces quatre dernières décennies. Ce comportement serait expliqué par l’apparition d’autres enquêtes qui ont pointé du doigt les graisses saturées. De ce fait, les consommateurs auraient changé leur régime alimentaire, mais en choisissant un ingrédient qui est beaucoup plus nocif pour la santé. Il est donc important d’opter pour une alimentation saine en faisant attention à tous les dires relayés par les études. L’avis d’un médecin ou d’un nutritionniste peut s’avérer intéressant avant de changer son quotidien.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !